nouvelle calédonie
info locale

L'actu en bref du jeudi 17 août 2017

L'actu du matin
Actu en bref
©NC1ère
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie ce jeudi : les comptes 2016 du pays ont été validés hier à la majorité du Congrès, l'incendie a été maîtrisé à Koumac, le petit enfant est toujours disparu à Maré. Et la grève des pharmaciens ainsi que celle de la mine Karembé se poursuivent.

Des comptes dans le rouge mais approuvés

Les comptes administratifs de la Nouvelle-Calédonie pour l’exercice 2016 ont été validés à la majorité hier, au Congrès. L’Intergroupe (Calédonie Ensemble, Rassemblement, UCF) et l’Uni ont voté pour. Les Républicains calédoniens se sont exprimés contre. Le groupe UC-FLNKS et Nationalistes s’est abstenu.
Au global, les comptes sont dans le rouge de près de 13 milliards de francs. Même si une amélioration est à noter grâce à une réduction des dépenses publiques depuis 2014. Point d’inquiétude des élus : le taux d’endettement de la Calédonie, qui pourrait approcher le taux limite de 90% fin 2017.

Le feu maîtrisé à Koumac

L’incendie de Koumac a été désormais maîtrisé, après trois jours d’activité. Plus de 350 hectares de végétation ont été détruits et trente poteaux OPT sont également partis en fumée, privant de téléphone fixe quatre abonnés. Le feu a été placé sous surveillance active aujourd’hui.

Recherches vaines à Maré

A Maré, les recherches destinées à retrouver le petit garçon de deux ans porté disparu depuis samedi à la tribu de Medu sont restées vaines, hier encore. C’était le cinquième jour de recherches intensives, par la population et la gendarmerie, pour tenter de le retrouver.

La grève des pharmaciens continue

Les officines de garde aujourd’hui sont les pharmacies :
- de la Vallée-des-Colons pour Nouméa ;
- de Dumbéa, à Auteuil, pour le Grand Nouméa;
- de Yaté, pour la côte Est;
- de Koné, pour la côte Ouest, qui reste de toute façon ouverte.
Comme celle de Sainte-Marie, la pharmacie normale au centre-ville, celles de Katiramona et de Koumac. A Hienghène et dans les îles, les pharmaciens soutiennent le mouvement mais assurent un service minimum. Et maintenant que l’arrêté du gouvernement a été publié au journal officiel, les pharmacies mutualistes et internes aux hôpitaux sont habilitées à servir quiconque se présente avec une ordonnance.

Le mouvement à la mine de Koumac, aussi

La grève à la mine Karembé de Koumac continue. Les grévistes sont les employés de la société Minex, un sous-traitant qui travaille pour les mines Ballande. Des discussions se sont tenues hier entre la direction de cette entreprise de tacheronnage et le syndicat Solidarité NC, à l’origine du mouvement. Elles ont achoppé. Les grévistes protestent contre les conditions de travail, d’hygiène et de sécurité.
Publicité