L'actu en bref du jeudi 26 janvier 2017

actu en bref
Actu en bref de ce jeudi 13 octobre 2016
©NC1ère
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie de ce jeudi 26 janvier 2017: pêche illégale dans les eaux territoriales, trois capitaines vietnamiens vont être déférés devant la justice; l'Union Calédonienne veut convaincre; un randonneur fait une chute au pic Malawi et se blesse gravement...

Trois « blue boats » vietnamiens dans la grande rade de Nouville

Les Trois « blue boats » arraisonnés par Forces armées de Nouvelle-Calédonie sont arrivés hier après-midi baie des Japonais, à Nouville. 43 personnes, dont les deux capitaines récidivistes se trouvent à bord. Trois d’entre elles vont être déférées devant la justice. Les autres, qui se trouvent de fait étrangers en situation irrégulière, vont être rapatriés au Vietnam. Cette fois encore, la cargaison d’holothuries saisie sera vendue aux enchères, et couvrira en partie les frais liés à cette opération.

Un randonneur gravement blessé après une chute sur un sentier du pic Malawi

Un randonneur a fait une chute hier, mercredi, sur l’un des sentiers du Pic Malawi. Il est tombé de 5 à 6 mètres dans un ravin. Ses compagnons de route ont alerté les secours. Le SAMU et trois pompiers du Mont-Dore sont intervenus. Ainsi que cinq hommes du groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux, le GRIMP. Inconscient lors de l’arrivée des secours, il a été évacué sur le Médipôle dans un état grave.

L’Union Calédonienne veut convaincre

Après les rencontres de ce week-end, l’Union Calédonienne faisait le point hier après midi sur son 1er comité directeur de 2017. L’UC a rappelé qu’elle ne participera pas aux prochaines élections nationales. La priorité pour le principal parti indépendantiste, c’est de préparer dès maintenant le référendum d’accession à la pleine souveraineté. Pour cela, un planning expliquant la viabilité du projet de société du parti va être présenté toute cette année aux populations et aux institutions du pays. Objectif principal : convaincre les Calédoniens y compris kanak de ne pas avoir peur de l’indépendance.

Les retraités inquiets pour leur régime bloquent la Cafat

Une intersyndicale composée de trois syndicats de retraités a bloqué mercredi matin la Cafat durant environ 2 heures. En cause, notamment : le versement des compensations d’abattements de cotisations au régime des retraites. Elles ont été affectées par le gouvernement au RUAMM à hauteur de 2 milliards cette année, qui se superposent à 1,9 milliard l’année dernière. En tout, ce sont près de 4 milliards de manque à gagner pour le régime des retraites. La position du Conseil d’administration de la Cafat va dans le sens de celle de l’intersyndicale des retraités. Malgré des réserves de 50 milliards, si le régime ne perçoit pas les compensations des abattements de cotisations qui lui sont dues, il sera en déficit dès 2017, estime le directeur général de la Cafat, Philippe Ouamba.

Les pharmaciens et la Cafat en désaccord sur des taux de remboursement

La Cafat qui a aussi maille à pâtir avec les pharmaciens. Depuis le début du mois plusieurs pharmaciens font circuler une pétition contre la Caisse, accusée d’avoir baissé le taux de remboursement des prothèses, déambulateurs, fauteuils et même des pansements. La Cafat rétorque qu’elle n’a en fait baissé que le prix de ces produits et demande à l’ensemble des acteurs de la santé, de faire des efforts alors que les comptes sociaux sont en grande difficulté. La caisse espère par cette mesure une économie de 100 millions par an. Le syndicat des pharmaciens évoque lui un « désengagement ».