publicité

L'actu en bref du mardi 15 mai 2018

L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec un délai pour les impôts, un fratricide à Nouméa, la lutte contre la dengue toujours et Manuel Valls qui donne sa préférence pour le référendum du 4 novembre.

  • Malia Noukouan (CM)
  • Publié le

Délai pour les déclarations de revenus

Bonne nouvelle pour les particuliers de Nouméa et pour les retardataires! Ils disposent d’une semaine supplémentaire, soit jusqu’au 22 mai minuit, pour déclarer leurs revenus sur internet. Mesure prise hier par le gouvernement en raison de problèmes informatiques sur le site de la direction des services fiscaux. En revanche, pas de changement pour les télé-déclarants des autres communes, la date limite est donc la même pour tout le monde, soit le 22 mai, mardi prochain, minuit.
 

L’épidémie de dengue court toujours en Calédonie

On dénombre plus de 1000 cas confirmés depuis le début de l’année. Pour les autorités sanitaires, l’épidémie est sous contrôle mais il faut redoubler de vigilance pour se débarrasser du sérotype 2 qui sévit actuellement sur le territoire. La dernière épidémie de ce type date de 1990 et donc très peu de personnes sont immunisées contre ce virus.
 

Un fratricide à Nouméa

Au chapitre des faits divers, un homme est suspecté d’avoir frappé mortellement son frère de plusieurs coups de pied à la tête, une information de nos confrères des Nouvelles Calédoniennes. Cela s’est passé jeudi dans le quartier de Magenta. A l’origine, une violente bagarre qui aurait éclaté entre les deux hommes. L’un décèdera des suites de ses blessures plus tard au Médipôle. Entendu, le suspect présumé, le grand frère de la victime, a reconnu les faits. Une information judiciaire est ouverte.
 

Accident à Nouméa

Trois blessés légers dans un accident de la route hier soir à Nouméa. Deux voitures se sont percutées au niveau de la Vallée des Colons, rue Charleroi. Une personne a évacuée vers le médipôle.
 

Disparition inquiétante

La police signale une disparition inquiétante, celle de Pierangelo Patriti, âgé de 16 ans. Le mineur a quitté samedi le domicile de son père dans le quartier de Yahoué au Mont-Dore et n’a pas été revu depuis. Il mesure 1m70. Si vous avez des informations, veuillez contacter la brigade de gendarmerie du Pont des Français au 44 87 26 ou composez directement le 17.
 

Le Congrès veut garder les parlementaires calédoniens

C'est l'une des promesses de campagne du président Macron : réformer les institutions en réduisant d'un tiers le nombre de parlementaires. Les élus du boulevard Vauban ont rendu un avis favorable sur les deux projets de loi étudiés hier. Ils sont Pour la réduction du nombre de députés et de sénateurs métropolitains… mais pas calédoniens… compte tenu de leur éloignement.
Le texte prévoit également de limiter à trois le nombre de mandats successifs, en Calédonie, sont concernés les mandats des présidents du gouvernement et du congrès. Or, pour les élus du boulevard Vauban, le caractère annuel de l’élection du président du Congrès n’a pas été pris en compte.
 

Manuel Valls préfère une Nouvelle-Calédonie française

« Difficile d’imaginer la France sans la Nouvelle-Calédonie », Manuel Valls persiste et signe. Ses propos similaires en début d’année avait crée une  polémique lors de son déplacement sur le territoire. L’ancien 1er ministre est aussi on le rappelle président de la mission d’information parlementaire sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie. Un ancien 1er ministre, qui a suivi avec Michel Rocard puis Lionel Jospin, les Accords de Matignon et de Nouméa, peut-il être objectif sur le dossier calédonien ? « Non » répond Manuel Valls. Il s’en est expliqué dans l’émission politique de la rédaction de Malakoff « outremer politique ».
 

Une auto-école dans le Nord

Il agit pour la jeunesse en province Nord, Il c’est David Wahéo, un moniteur d’auto-école.  Il forme au permis de conduire et encourage les jeunes à se lancer dans le métier. Le moniteur a pour cela deux structures : à Koumac et Canala et intervient aussi à Thio. David Wahéo a ainsi suscité de nouvelles vocations dans le Nord.
 

Accompagner la jeunesse en détresse

« comment accompagner la Jeunesse calédonienne en détresse ? », c’est le thème d’une soirée-débat organisée par la société calédonienne de santé publique demain. Sur ce sujet, vous avez d’ailleurs pu entendre ce matin le Docteur Jean-Yves Charlot, il était l’invité de la matinale de Thierry Belmont. Notez que la conférence demain aura lieu à 18h30 à l’auditorium de la province sud. Pour répondre aux questions du public, trois intervenants, sociologue, psychiatre et directeur de foyer.

Sur le même thème

  • L'actu du matin

    L'actu en bref de ce mardi 9 octobre 2018

    L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec l'affaire des terrains de Païta jugée en appel, la réponse du gouvernement au cri d'alarme du BTP, la problématique des pièces détachées automobiles ou la réouverture du centre culturel de Hienghène.

  • L'actu du matin

    L'actu en bref de ce dimanche 7 octobre 2018

    L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec la Fête du bœuf à Païta, la victoire des footballeurs de Magenta et Hienghène en demi-finales de la coupe, Calédonie Ensemble qui a célébré ses dix ans, l'UC qui a réuni son comité directeur ou la fin de Bât Expo.

  • L'actu du matin

    L'actu en bref de ce samedi 6 octobre 2018

    L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec la grogne des vendeurs de pièces détachées automobiles, la nouvelle polémique autour des cantines, le Congrès des jeunes en séance plénière, les dix ans de Calédonie Ensemble ou les demi-finales de la coupe de Calédonie.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play