nouvelle calédonie
info locale

L'actu en bref du mardi 28 août 2018

l'actu du matin
actu en bref
©La 1ère
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec le conseil d’administration de la Cafat qui ne veut pas de la gestion commune de la trésorerie, du sursis pour l'Asee et les suites de l’affaire de l’élevage porcin de Ouaco. 

Le Conseil d’administration de la Cafat unanime contre le projet de réforme de la Caisse 

Avis rendu hier lors d’une séance extraordinaire. Pour les administrateurs, hors de question de valider une gestion commune de la trésorerie de différentes branches et donc de permettre de piocher dans les autres caisses de la Cafat pour sauver le RUAMM. 
Le Conseil du dialogue social qui s’est réuni hier après-midi a également émis un avis défavorable.
 

L’Asee sera fixée sur son sort en novembre

Le tribunal du commerce devait trancher hier sur la liquidation judiciaire de l’ASEE, l’Alliance Scolaire de l’Eglise Evangélique. Il rendra sa décision le 19 novembre prochain, le temps que le mandataire judiciaire fasse le point avec ses créanciers. Des créanciers qui doivent donner leur avis sur le plan de redressement présenté par l’administrateur.
Pour rappel, l’Alliance Scolaire est placée en redressement judiciaire depuis le 27 novembre 2017.  Les difficultés financières rencontrées par l’enseignement protestant sont dues à une baisse des subventions des pouvoirs publics provoquée par une baisse des effectifs.
 

Des mesures contre les effets de la porcherie de Ouaco

A Ouaco, Nord Avenir rassure la population et les associations environnementales. Il y a une semaine un groupe de riverains et de coutumiers se mobilisaient devant l’élevage porcin de Ouaco pour dénoncer les épandages de lisiers dans les champs et les mauvaises odeurs liées à l’exploitation. Hier après-midi l’agence Nord Avenir, a annoncé les mesures qui seront mises en place pour pallier au problème à savoir une modification du mode d’épandage et l’utilisation de désodorisants d’ici quelques semaines. 
 

Une appli qui traduit le Djubéa

A l’occasion du mois du patrimoine, l’Académie des Langues Kanak lance une deuxième langue pour son application mobile Traduction Nouvelle-Calédonie. Après le Xârâcùù, il y a deux ans, cette année l’Académie inaugure le Djubéa. Les autres langues du pays s’y rajouteront par la suite.
Publicité