publicité

L'actu en bref du samedi 24 décembre 2016

L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie de ce samedi 24 décembre 2016

© NC1ère
© NC1ère
  • Martine Nollet (avec EK)
  • Publié le

Les parents d'élèves montent au crénau

L’UGPE (Union des groupements des parents d’élèves) fait le bilan après la publication des résultats du Baccalauréat 2016 et dénonce des dysfonctionnements. Loin de partager l’enthousiasme du Vice-Rectorat concernant les résultats définitifs du Baccalauréat, l’Union déplore toujours une panne de la fonction d’ascenseur social de l’éducation. Selon ses propres chiffres, les élèves kanak peinent encore à obtenir leurs diplômes. L’Union a aussi tenu à alerter sur le manque de places dans les établissements secondaires à la rentrée. Selon l’organisation, plusieurs centaines d’élèves seraient déjà sur liste d’attente pour des rentrées en seconde, CAP ou BTS.
 

Retard dans la réception du courrier

Comme chaque année, des retars sont à noter dans la réception des colis et courriers sur le territoire. Il reste encore une soixantaine de sacs à distribuer, qui n'arriveront qu'après Noël. Un peu plus d'une dizaine de sacs ne sont toujours pas arrivés de métropole. Pour la direction colis et courrier de l'OPT, cette situation n'est pas du fait de l'office des postes calédoniennes. 
 

Le Père Noël a reçu les lettres des petits Calédoniens 

Toute la magie de Noël était présente ce vendredi, sur la place des Cocotiers, où lutins et elfes sont venus avec le Père Noël récupérer les lettres des enfants. Un peu de merveilleux avant les fêtes. 
 

Nouvelle épidémie de grippe aviaire en métropole

La France métropolitaine compte désormais 47 foyers de grippe aviaire dans des élevages de volaille du Sud-Ouest, contre 32 mardi dernier. Le nombre de cas recensés dans la faune sauvage est par ailleurs passé de 4 à 5, selon un nouveau décompte du ministère de l'Agriculture ce vendredi.
 

Des nouvelles du monde

L'auteur présumé de l'attentat au camion-bélier de Berlin a été tué "par hasard" dans la nuit de jeudi à vendredi lors d'un contrôle policier à Milan, mettant fin à quatre jours de chasse à l'homme à travers l'Europe. La cavale d’Anice Amri s’est donc terminée en Italie. Selon les premiers éléments de l'enquête, le Tunisien de 24 ans serait passé par la France.

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play