L'actu du Pacifique en bref

océan pacifique
AEROPORT BAUERFIELD
Les travaux des trois aéroports du Vanuatu vont se poursuivre; ici, l'aéroport de Bauerfield. ©ABC
L'essentiel de l'actualité dans la zone Pacifique de ce samedi 14 janvier 2017: la banque mondiale injecte 18 millions de dollars pour la poursuite des travaux des travaux des trois aéroports du pays; pénurie de carburant dans une province de Papouasie Nouvelle-Guinée...
Au Vanuatu, le Conseil d'administration de la Banque mondiale injecte plus de 18 millions de dollars pour continuer les travaux dans les trois principaux aéroports du pays. Le directeur de la Banque mondiale pour Timor-Leste, Papouasie-Nouvelle-Guinée et les îles du Pacifique, Michel Kerf, explique qu'une partie de cette nouvelle injection de fonds permettra continuer des réparations d'urgence sur la piste de Bauerfield de Port-Vila, mais aussi d'améliorer la sécurité et les infrastructures des deux autres aéroports, celui de Tanna et celui de Espiritu santo. Cet argent sera aussi utilisé pour faire en sorte que la piste de Bauerfield puisse supporter de plus gros avions. Cela sera une bonne chose pour le tourisme mais aussi et surtout utile en cas de catastrophe naturelle pour apporter les premiers secours et réapprovisionner rapidement la population. Au total, le financement du projet, s'élève maintenant à 99 millions de dollars.

En Australie, le gouvernement du Territoire du Nord fait face à un recours collectif sur sa gestion des établissements de détention pour jeunes. Ce recours a été déposé par le bureau d'avocats Maurice Blackburn qui représente Dylan Jenkings et Aaron Hyde. En cas de succès, la mesure légale permettrait non seulement d'indemniser Jenkings et Hyde, mais aussi les centaines d'autres anciens détenus. 
« Nos clients ne dénoncent pas seulement le traitement qu'ils ont subi, mais celui que d'autres jeunes ont aussi subi dans des centres de détention pour jeunes », a déclaré l'avocat Ben Slade du bureau d'avocats Maurice Blackburn. "Ces jeunes ont le droit d'être indemnisés pour le tort qui leur a été fait. Les choses doivent changer." L'action collective est intentée au nom des détenus qui ont été maltraités pendant leur détention entre le 1er août 2006 et le 23 décembre 2016. A la date de l'introduction de la procédure, mercredi, au moins sept membres du groupe du recours collectif ont déposé plainte contre le gouvernement, mais Ben Slade croit qu'il pourrait y avoir des centaines d'autres plaignants. Quatre autres garçons qui sont passés par le système de justice pour les jeunes, qui ne peuvent pas être nommés pour des raisons juridiques, ont également engagé une action en justice séparée.
 
Pénurie de carburant à mont Hagen, dans la province des Hautes-Terres occidentales, en Papouasie Nouvelle Guinée. Ce sont des glissements de terrain causés par des inondations la semaine dernière qui ont forcé la fermeture de l'autoroute des Hautes Terres, empêchant ainsi tout ravitaillement d'arriver.  Selon le quotidien papou « The National », qui cite l'homme d'affaires, Alan Kulunga, certaines stations-service ont été fermées en attendant la rouverture de l'autoroute. "Il y a des files d'attente dans les stations-service et les gens et les entreprises ressentent maintenant vraiment le manque ", at-il dit. Kulunga a ajouté qu'il espérait que le gouvernement trouve rapidement une solution car le problème affecte non seulement Mont Hagen et ses entreprises, mais aussi les autres villes des provinces d'Enga, des Hautes-Terres méridionales et de Hela, toutes reliées à mont Hagen. La chaine de télévision privée papou, EMTV, rapporte aussi que les prix des carburants de la ville ont monté en flèche.
 
En Australie, un quokka s'est fait la belle dans une poubelle. Les autorités de l'Australie occidentale sont à sa recherche. Le malicieux marsupial s'est échappé de l'île Rottnest, une petite île au large de Perth, caché dans une poubelle et est ainsi arrivé sur le continent, surprenant un ouvrier du centre de recyclage qui pensait qu'il s'agissait d'un « gros rat ». Originaires de l'Australie Occidentale, les quokkas ont été en grande partie éradiqués sur le continent, où il n'en reste désormais plus que 1000 espèces sauvages. La majorité ont pu survivre, protégés, sur Rottnest Island.

quokka
Un quokka ©ABC

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live