L'actu du Pacifique en bref de ce vendredi 27 janvier 2017

océan pacifique
prison mineurs australie
Des jeunes détenus au centre pénitentiaire pour mineurs de Malmsbury, dans le Victoria. ©ABC
En Australie, fin de cavale pour les sept délinquants mineurs qui s'étaient évadés de l'établissement pénitentiaire de Malmsbury, dans le Victoria, à une centaine de kilomètres de Melbourne...
 Au total, quinze adolescents s'étaient fait la belle mercredi en début d'après-midi. D'après les autorités, ils ont agressé un gardien, lui ont pris ses clefs et ses cartes pour passer toutes les portes, et ils ont finalement pris le volant de deux voitures du personnel, avant de voler une 3ème voiture. Huit d'entre eux ont été repris assez rapidement par la police, mais les sept autres ont semé les policiers pendant 24 heures, ce qui leur a laissé le temps de faire quatre braquages à main armée et un cambriolage. Trois des évadés ont été placés dans un quartier de haute-sécurité désormais dédié aux mineurs, dans la prison pour adultes de Barwon. C'est au moins la quatrième mutinerie dans un établissement pénitentiaire pour mineurs dans le Victoria depuis novembre. La ministre de la Jeunesse du Victoria promet de construire un nouvel établissement pour mineurs avec un dispositif de sécurité renforcé.  
 
Aux Samoa américaines, une fonctionnaire transgenre poursuit en justice le gouvernement pour discrimination. Simeonica Tuiteleleapaga accuse Taeaoafua Meki Solomona, le directeur du département des ressources humaines, de l'avoir intimidée et harcelée sexuellement au cours d'une réunion en 2016. Taeaoafua Meki Solomona lui aurait en effet demandé si elle était une femme ou un homme, de manière insistante. La fa'afafine a répondu qu'elle était une femme, et le directeur des ressources humaines lui a alors demandé de se déshabiller pour le prouver, ce qu'elle a refusé. 
 
Aux Îles Cook, les habitants de Penrhyn attaquent en justice un transporteur maritime qui ne leur a pas livré des produits de première nécessité. Penrhyn, également appelé Tongareva, est un grand atoll très isolé, situé tout au nord des Îles Cook. Il compte environ 200 habitants. D'après la radio néo-zélandaise internationale, Pacific Schooners, le transporteur maritime, devait leur acheminer de la nourriture, des matériaux de construction, et des appareils ménagers. Mais ils attendent l'arrivée du bateau depuis septembre 2016, car Pacific Schooners a de gros problèmes financiers. Autre point de friction: la compagnie de transport maritime ramène aussi le poisson pêché par les habitants de Penrhyn, pour le vendre à Rarotonga, la capitale. Mais selon Wilkie Rasmussen, avocat et ancien député de l'île, Pacific Schooners n'a pas payé les dernières cargaisons de poisson aux pêcheurs de Penrhyn. L'entreprise leur devrait 60 000 dollars américains.