VIDEO. Adje vous invite à #restezchezvous

coronavirus
Adjé
Slameur, sculpteur, Adjé apporte sa verve à l'effort de confinement. Pas de demie-mesure, bloquer l'épidémie passe par le respect du chacun chez soi.
Lucien Adjé (né en 1952), ou simplement Adjé, sculpteur d'origine franco-palestinienne, est arrivé à Nouméa à l'âge de 17 ans. L'artiste est un touche à tout, bien que sculpteur avant tout, il est aussi plasticien, slameur.
Expo Femmes à l'île aux canards
Expo Femmes à l'île aux canards en 2016

Parmi ses expositions majeures, on retiendra l'exposition destin commun avec le sculpteur Ito Waia, le Nautilus de la bibliothèque Bernheim (exposé aussi à sculptures by the sea en Australie) pour les 100 ans de Jules Verne, ou encore Métamorphoses qui lui permet de revisiter la littérature. A la rue ( nom d'une exposition de 2014) ou à l'île aux canards, sur les quais de Nouméa, à l'aquarium, Adjé donne à voir son art pour le plaisir de tous.

Face à l'épidémie qui touche tous les Calédoniens l'artiste ne mâche pas ses mots.
 

La citation

Se respecter c'est pas se serrer la main, respecter les distances. Ne pas être rattraper par la frénésie du papier Q et des paquets de riz.



 

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live