Aérien : Aircalin desservira bientôt Singapour

transports
Aircalin : un bilan moins catastrophique
L'activité reprend enfin pour Aircalin. ©NC1ère
Dès le 1er juillet, une liaison directe sera instaurée entre la Nouvelle-Calédonie et la République de Singapour : le gouvernement et la compagnie l'ont annoncé ce mardi. "Une question de survie" pour Gilbert Tyuienon, en charge des transports.

8h30 de vol vers Singapour Changi, et de nouvelles destinations s'offriront aux voyageurs en provenance de Nouméa. Deux, puis trois vols par semaine permettront de rejoindre ce hub d'Asie du sud-est, le septième plus grand aéroport du monde, en transit vers Paris et 45 pays.

Une alternative à la ligne Tokyo-Paris qui offrira "un temps de vol réduit de deux à trois heures", que recherchait la compagnie avant la crise sanitaire. Une stratégie de diversification accélérée par la guerre en Ukraine et ses conséquences en matière de trafic aérien, empêchant le survol de la Sibérie.

Gilbert Tyuienon, membre du gouvernement en charge des transports, répond à Caroline Antic-Martin et David Sigal :

©nouvellecaledonie

Aircalin mise également sur le marché des passagers en transit à Nouméa - avec des vols en connexion des destinations du Pacifique Sud-, et sur le transport de fret, car la desserte de Singapour représentera une voie complémentaire d'acheminement depuis l'Asie et l'Europe.