nouvelle calédonie
info locale

Trois ans de prison pour le chauffeur ivre qui a tué accidentellement Toussaint Bouanaoué

accidents
Trois ans de prison dont deux années avec sursis, avec l’obligation pendant un an du port du bracelet électronique, c’est la peine prononcée par le tribunal correctionnel de Nouméa pour homicide involontaire.
Le jeune homme, aujourd’hui, âgé de 20 ans, est à l’origine du décès de Toussaint Bouanaoué.
Originaire des îles Bélep, la victime, 62 ans, habitué des baies de Nouméa, a été fauché en soirée le 3 février 2019.
Le jeune homme a reconnu les faits. Il a reconnu avoir été sous l’emprise de l’alcool et du cannabis.
Devant la barre, il a rappelé son difficile processus de reconstruction. Il s’est excusé auprès de la famille pour avoir ôter la vie du sexagénaire.
La famille de la victime n’a fait aucune demande particulière. Avant l’annonce du verdict, les sœurs de Toussaint Bouanaoué et la famille du jeune garçon se sont enlacées.