Affluence des grands jours au fret d'Air Calédonie

transports
Pic de fret Air Calédonie décembre 2017
Glacières, cartons… L'équipe du fret de Magenta est sur touts les fronts. ©NC 1ère / Malia Noukouan
Les soutes d'Air Calédonie sont très demandées, en cette période de fêtes. Pour pouvoir gérer ce pic de fret, et acheminer toutes les marchandises vers les îles, la compagnie a mis en place des vols cargos.
Le rush des vacances et des fêtes de fin d’année est une réalité, chez Air Calédonie. En cette période de forte affluence, il est parfois difficile de trouver une place de dernière minute pour les îles Loyauté ou l’île des Pins. Pourtant, la compagnie a augmenté son programme de vols au début des vacances scolaires. Il faudra donc prendre son mal en patience.

180 tonnes de fret en décembre

Même chose du côté des marchandises. Il n’est pas rare de tomber nez à nez avec une pancarte indiquant que le fret est fermé pour certaines destinations. Pour faire face à ce pic de demandes, la direction a pris ses dispositions. Elle devrait en effet acheminer, selon les prévisions, 180 tonnes de fret en ce mois de décembre sur 1800 tonnes de fret annuel.

Pic de fret Air Calédonie 2 décembre 2017
©NC 1ère / Malia Noukouan

Prochains vols cargos le 28 décembre​

La compagnie aérienne a donc mis en place des vols cargos le 21 décembre à destination des Loyauté : un pour chaque île de Maré, Lifou et Ouvéa. Une mesure qu’elle va renouveler le 28 décembre, pour le Nouvel an. «Globalement, pour le reste des destinations, on arrive à acheminer le fret sur les vols réguliers, précise Samuel Hnepeune, PDG d’Aircal. Ces vols cargos sont des vols qui ont été commercialisés avec la simple franchise de cinq kilos par passager, pour pouvoir réserver toute la soute au fret. Selon les destinations, on peut transporter entre 1,2 et 1,5 tonne sur un vol cargo.»

Pic de fret gare de fret Magenta Air Calédonie 3 décembre 2017
©NC 1ère / Malia Noukouan

Vérifier, peser, emballer…

Depuis quelques jours, l’équipe du fret est donc très sollicitée, sur tous les fronts. Vérifier, peser, emballer… Rodrigue Passa répète les même gestes à longueur de journée. Devant les guichets, la file d’attente est longue et ne désemplit pas. Il faut donc être rapide. «On a beaucoup de fret en attente. On est débordés!, lance-t-il en riant. Beaucoup plus de travail, beaucoup plus de manutention… Ça dépend des jours mais le pic, c’est surtout entre 11 heures et 13 heures.Tout le monde est de repos, les gens viennent déposer des colis pendant leur pause. Heureusement, on est ouvert en continu, de 7 heures à 18 heures. Ça donne aux gens la possibilité de venir déposer du fret.»
Ecoutez Rodrigue Passa.

Objectif: 3600 tonnes ​par an

Avec la mise en service du nouvel aérogare fret l’an prochain, Air Calédonie ambitionne de doubler son volume de marchandises à l’horizon 2020, pour passer à 3600 tonnes par an.