publicité

Des baleines à foison dans notre lagon

Chaque année, elles reviennent en Nouvelle-Calédonie pour se reproduire et mettre bas. Les baleines à bosses, qui fréquentent par centaines notre lagon pendant l’hiver austral, se font particulièrement nombreuses cette année. 

© Yves Ducreux
© Yves Ducreux
  • Coralie Cochin avec Loreleï Aubry
  • Publié le , mis à jour le
La saison d'observation des baleines a commencé. Chaque année, de mi juillet à mi septembre, les baleines à bosse sont de retour dans le sud du lagon calédonien pour mettre bas et allaiter leurs petits. En effet, les cétacés trouvent dans les eaux du sud de la Nouvelle-Calédonie la tranquillité nécessaire pour se ressourcer et passer du temps avec leur baleineaux. Une occasion pour les curieux de découvrir ces géantes des mers qui sont particulièrement nombreuses à se laisser admirer cette année. 
© Pascal Gilot
© Pascal Gilot


Une bonne saison 


Les baleines ne sont pas farouches en ce mois d'août. Les géantes des mers, de 11 à 13 mètres de long, sont nombreuses à se donner en spectacle. Récemment, des visiteurs ont ainsi eu la chance d'observer leurs sauts spectaculaires et leurs acrobaties et d'entendre leurs longs chants. Des chants de séduction, émis parfois pendant des heures entières, qui varient de fréquence et d'amplitude. 
 
© BD Gilet
© BD Gilet
 

L'observation soumise à un code l'environnement très strict 


En 2019, la direction de l'environnement a fait voter un code l'environnement qui interdit formellement d'observer les mamans et les petits. Une loi qui concerne autant les particuliers que les professionnels. De plus, "la durée totale d'observation d'une baleine pendant la journée est de 3h, la durée autorisée par bateau est de 1h et le nombre de bateaux maximum sur place est de 4. Conclusion, seuls 12 bateaux par jour peuvent observer les baleines chacun durant 1h à tour de rôle." explique Yves Ducreux, skipper. 
  

Un nombre croissant de visiteurs et de prestataires 


Alors que l'observation des baleines a débuté dans les années 90 un peu partout dans le monde, la Nouvelle-Calédonie n'a pas échappé pas à cet engouement généralisé. Yves Ducreux développe : "Depuis plusieurs années, on voit le nombre de personnes voulant observer les baleines augmenter. De même que le nombre de prestataires pour les transporter." Désormais, le chiffre se stabilise avec, chaque année, environ 6000 visiteurs qui viennent admirer les baleines et, au total, une vingtaine de prestataires sur le marché." 


Un mammifère encore mystérieux 

 
Si la baleine fascine petits et grands, cet animal délivre au compte-goutte ses secrets scientifiques. Chaque année, les ethologues ne cessent de faire de nouvelles découvertes sur ces cétacés  qui ont des comportements très complexes. "C'est un mammifère qu'on connaît très peu. Il reste beaucoup à découvrir sur ses comportements. On n'a pas filmé d'accouplement donc on a beaucoup encore à comprendre." confie Nicole Saint-Cric, équipière d'Yves Ducreux. 

La saison pour observer le majestueux mammifère se poursuit jusqu’au 15 septembre. 

Le reportage radio de Coralie Cochin

Saison des baleines

Ce ballet majestueux fait le bonheur du public et qui donne aussi lieu, parfois, à un concert insolite. A chaque sortie, Yves Ducreux tente de capter le chant des baleines à l’aide d’un hydrophone. Des sons qui changent au fur et à mesure du voyage des cétacés. 

Baleines chant itw Ducreux


 

Sur le même thème

  • environnement

    Des sénateurs au Congrès

    Sept membres de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable ont été reçus hier par les élus. L’occasion d’échanger sur les politiques publiques locales en matière de développement durable, de protection des espaces naturels et d'énergies renouvelables.

  • environnement

    Une étape de plus dans l’interdiction du plastique

     La fin de la vaisselle en plastique à usage unique, c’est depuis ce 1er septembre. Les commerces se sont préparés et ont cherché des solutions pour remplacer verres, cuillères ou encore pailles en plastique. Les importateurs ont aussi dû s'adapter.

  • environnement

    Coup de nettoyage à Magenta plage

    Des scouts et guides de Nouvelle-Calédonie sont allés à la plage, ce samedi. Pas pour s’y baigner mais pour nettoyer le littoral de Magenta, à Nouméa. Une action voulue, organisée et accomplie par les jeunes eux-mêmes. 
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play