publicité

L’agresseur de la conductrice de Carsud interpellé, le service reprend ce mardi

L’homme avait insulté la conductrice du bus avant de la menacer avec un fusil de chasse et de tirer en l’air après être sorti du véhicule. Il sera jugé en comparution immédiate ce mardi. Carsud reprend ses rotations ce mardi, sauf sur la ligne concernée. 

© NCla1ère
© NCla1ère
  • Caroline Moureaux avec Coralie Cochin
  • Publié le
Les faits se sont déroulés vendredi dernier vers 20 h à Katiramona, à l'arrêt "Cascades". Un passager s’en est pris à la conductrice du bus de Carsud qui venait d’arriver. Il lui reprochait « des retards quotidiens répétitifs » selon le communiqué du procureur de la République. 
L’homme avait ensuite sorti un fusil de chasse de son blouson avant de menacer la conductrice avant de finalement descendre du véhicule et de tirer en l’air. 
« La conductrice a refermé aussitôt la porte avant de démarrer avec deux passagers encore présents dans le bus. Un second coup de feu a été entendu, vraisemblablement tiré lui aussi en l’air. »
Aucun blessé n'a été fort heureusement à déplorer.
 

Interpellé ce lundi

L’homme a rapidement été identifié et localisé par la brigade de gendarmerie de Dumbéa a été interpellé ce matin avec l’aide de l’antenne du GIGN et placé en garde à vue.  Son arme, un fusil Ruger American calibre 22-260 a été saisie par les enquêteurs. 
 

Comparution immédiate

L’homme, âgé de 34 ans, jamais condamné par la justice, sera présenté ce mardi matin en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Il devra répondre de menaces de crime sur personne chargée d'une mission de service public et de violences volontaires ayant entraîné une ITT inférieure ou égale à 8 jours aggravées par trois circonstances (arme, sur personne chargée d'une mission de service public et dans  un moyen de transport collectif).
Il encourt sept ans de prison.
© NCla1ère
© NCla1ère
 

Carsud à l’arrêt durant trois jours

Suite à cet incident, les employés de Carsud ont fait valoir leur droit de retrait durant trois jours pour manifester leur colère, leur soutien à leur collègue et leur ras-le-bol face à la multiplication des agressions. 
 

De nouvelles mesures

Une réunion a eu lieu ce lundi après-midi, au Syndicat mixte des transports urbains, à Koutio, pour tenter de renforcer les mesures de sécurité sur les lignes du réseau Carsud.
« Dans le cadre du projet Tanéo, on avait prévu une montée en puissance des équipes de sécurité sur le réseau, avec notamment la mise en place d’une deuxième équipe de sécurité sur l’ensemble de la semaine qui devait être mise en place au 1er septembre » explique Marc Zeisel, le président du SMTU. « On a décidé de la mettre en place à partir de la semaine prochaine, donc d’avancer ce dispositif de sécurisation sur l’ensemble du réseau dès maintenant ».
Décision a aussi été prise de suspendre durant une semaine la ligne où a eu lieu l’agression, à savoir la ligne B2 entre la mairie de Dumbéa et Val Suzon. A la reprise, le SMTU a décidé de la mise en place d’une personne supplémentaire à bord pour sécuriser la ligne. 
Le reste du réseau reprend normalement ce mardi ses rotations. 
 

Une police des transports réclamée

Le personnel, de son côté, réclame depuis des années une police des transports. En vain.
« Nous, ce qu’on a demandé depuis longtemps, c’est la police des transports pour nous accompagner »  explique Ferdinand Yaace, membre du CHSCT. « On a plus besoin d’appui, c’est à dire mettre une brigade spéciale qui nous accompagne sur le réseau ».
Et de dénoncer la multiplication des agressions et surtout une montée en puissance avec des armes à feu, des armes blanches ainsi que des agressions sexuelles. 
  
 

Sur le même thème

  • transports

    Carsud : conducteur agressé, rotations arrêtées, agresseur interpellé

    Pas de rotation jusqu’au 11 août inclus! C’est la décision ce jeudi après-midi par la société Carsud et l’ensemble de ses conducteurs suite à l’agression ce matin d’un de leurs collègues. L'auteur présumé des coups a été interpellé en fin de journée.
     

  • transports

    Tanéo : nouveaux tarifs dès le 12 octobre

    Ce 12 octobre, les 140 nouveaux bus et 22 Néobus composeront  le tout nouveau réseau Tanéo. Il réunit CarSud, Karïua et le Néobus. La nouveauté : un titre de transport électronique: le pass’Tanéo. Pour les tarifs, une légère hausse : 225 francs pour un trajet dans une zone du réseau.

  • transports

    Sécurité renforcée pour les bus Carsud

    Aussitôt dit, aussitôt fait ! En début de semaine, la direction de Carsud annonçait un renforcement de la sécurité suite à l’agression d’une conductrice de la société à Dumbéa vendredi dernier. Plus d'agents et une vigilance accrue aux stations d'attente des bus et à bord des véhicules. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play