publicité

Aider les sinistrés d'Irma depuis la Calédonie

La solidarité s'organise jusqu’en Nouvelle-Calédonie pour venir en aide aux sinistrés du cyclone Irma, qui a ravagé dans les Caraïbes les îles françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Un appel aux dons est lancé, notamment par la Croix-Rouge.

Saint-Martin après le passage de l'ouragan Irma. © LIONEL CHAMOISEAU / AFP
© LIONEL CHAMOISEAU / AFP Saint-Martin après le passage de l'ouragan Irma.
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
Les images défilent, tristes, choquantes. Mais difficile de réaliser la détresse des populations de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin qui ont dû affronter le cyclone Irma, le plus violent qui ait touché ces îles françaises des Caraïbes. Les habitants ont souvent tout perdu. Ils manquent même de l’essentiel, comme la nourriture et l’eau potable. Et après cette catastrophe, la Croix-Rouge se trouve une fois de plus en première ligne.

Kits

Des équipes sont arrivées sur place dès le lendemain, via la plate-forme d’intervention de l'association. Dans un premier temps, il s’agit de venir en aide aux populations en distribuant notamment des kits de première nécessité (eau, vivres, vêtements, tentes) à ceux qui n’ont plus rien.

Depuis le Caillou

Depuis la Calédonie, c’est à travers des dons financiers, en chèque ou en liquide, que la solidarité peut s’exprimer. «Vous pouvez appeler au 27 21 76, venir à notre plate-forme de la Croix-Rouge au 26 rue du Dr-Collard, ou même [donner] par courrier à la boîte 130, 98 845, développe Michel Rigot, qui préside l’antenne calédonienne. Là, vous pourrez remettre vos dons, qui seront intégralement reversés aux délégations de la Croix-Rouge sur les zones sinistrées par l’intermédiaire de la Croix-Rouge française.»

Contacter ses proches

L’association a également mis en place une procédure pour aider les personnes à retrouver leurs proches dont ils seraient sans nouvelles. Il faut dire que les communications avec les deux îles restent particulièrement difficiles. «Nous sommes en capacité de vous communiquer un site qui a été mis en place par la fédération de la Croix-Rouge, détaille Michel Rigot. Ou alors on peut éventuellement appeler un numéro et être l’intermédiaire entre cette cellule de rétablissement des liens familiaux de la Croix-Rouge, les personnes qui sont inquiètes ici et les personnes sinistrées sur place.»

Urne au Mont-Dore

«Aidons les gens et peut-être qu’un jour, c’est eux-mêmes qui nous aideront», conclut le président de l’antenne locale, qui ne doute pas de la générosité des Calédoniens déjà maintes fois prouvée.
D’autres initiatives permettent de rassembler les dons. Ce matin, la mairie du Mont-Dore a disposé une urne en salle d’honneur de l’hôtel de ville, à Boulari.

«On ne voit pas la détresse»

Marcelise Philomin s’est portée volontaire pour s’en occuper. Pour cette native de Saint-Martin, il était tout naturel de donner de son temps.
Les démarches de Marcelise
L’urne est accessible à la mairie du Mont Dore de 7 h 30 à 17 heures tous les jours. Elle sera aussi au marché municipal, à côté de la marina, ce week end de 6 heures à midi.

Sur le même thème

  • solidarité

    Une course qui fait prendre de la hauteur

    La première course verticale de Nouvelle-Calédonie est partie aujourd’hui à l’assaut d’un hôtel de Nouméa. A l’initiative du Lions club, une quarantaine de personnes ont grimpé 287 marches, 18 étages et 62 mètres de dénivelé. Pour la bonne cause, celle des enfants et adolescents malades.

  • solidarité

    Un front de solidarité pour Owen et sa famille

    Il y a plus de quatre mois qu'Owen, huit ans, a été évasané de Calédonie vers l'Australie où il se bat contre un cancer. Ce dimanche, l'association Le combat d'Owen a organisé une nouvelle action pour récolter des fonds et aider sa famille: une vente de brochettes de 6 heures à 15 heures, au 6e Km.

  • solidarité

    Solidarité entre îles meurtries par les cyclones

    Remercier les donateurs et rendre la pareille en aidant les Antilles blessées, telle était la double signification de l'après-midi organisée aujourd'hui, en Nouvelle-Calédonie, par les mairies de Lifou et de Nouméa.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play