Air Loyauté assure le fret

coronavirus
Air Loyauté
950 kilos de matériel à destination des Loyauté. Essentiellement des médicaments, des produits pharmaceutiques et du courrier. ©Laura Schintu
La compagnie Air Loyauté assure sa mission de service public en acheminant chaque jour du fret vers les Iles Loyauté. En priorité du matériel pharmaceutique et médical mais également du courrier. 
 
Depuis le début du confinement, l’aérodrome de Magenta est devenu silencieux. Alors que les vols commerciaux transportant des passagers sont à l’arrêt, seuls quelques appareils sont encore autorisés à quitter le tarmac : il s’agit des avions d’Air Loyauté, qui acheminent du fret en direction des îles.
 

« Cette mission c’est avant tout une mission humanitaire, on transporte sur les Iles loyautés des médicaments destinés à une population confinée, nous transportons également le courrier pour l’OPT et du courrier pour la BCI. Cette population ne se sent pas  totalement abandonnée en sachant que régulièrement nous livrons des produits pharmaceutiques »

Marc Landel - pilote chez Air Loyauté

Fret coronavirus air loyauté
©Laura Schintu

Pont aérien entre la grande terre et les Iles 

A bord des avions, 950 kilos soit près d’une tonne de fret, en grande partie du matériel pharmaceutique et médical, qu’ils déchargent au fur et à mesure à chacune de leurs escales à Lifou, Tiga, Ouvéa ou encore Maré, première île approvisionnée de la journée. « Ca va rassurer les gens de l’île, enfin un minimum quoi », indique James, ambulancier au dispensaire de Maré. 
Coronavirus Fret air loyauté
Durant la crise sanitaire, Air Loyauté assure le transport de fret avec les îles. ©Laura Schintu / NC la 1ere
Depuis le 23 mars, Air Loyauté assure un pont aérien entre la grande terre et les îles entre 5 et 7 vols par semaine. Pour accomplir cette mission de service public qu’elle s’est fixée, la compagnie a dû effectuer quelques changements au sein de son organisation, notamment concernant son effectif, tout en préservant tous les emplois.  
 

« On a tenu compte de l’activité économique de l’entreprise jusqu'à préserver tous les emplois, les CDD les CDI. On s’est réorganisé avec des effectifs réduits au lieu de 70 salariés on est maintenant une quinzaine à travailler pour assurer le fonctionnement de ce pont aérien vers les îles »

Michel Druet - directeur d’Air Loyauté


Air Loyauté rapatrie également des loyaltiens à Nouméa. Il s’agit de personnes dont l’état de santé nécessite des examens particuliers au médipôle, par exemple les femmes enceintes pour un suivi de grossesse. A noter qu’une fois le pied posé sur la grande terre, ces personnes ne peuvent en aucun cas retourner aux loyautés, comme l’impose le protocole sanitaire.

Le reportage de Laura Schintu et de Claude Lindor 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live