Alerte toujours en vigueur autour du lait infantile

santé
Alerte toujours en vigueur autour du lait infantile, ok
Une partie des références concernées.
Le lait infantile potentiellement contaminé aux salmonelles est arrivé en Nouvelle-Calédonie, rappelle la direction des Affaires sanitaires et sociales. Normalement, les produits suspects ont tous été retirés mais attention si vous en avez encore dans vos placards.
«L’alerte sanitaire sur les produits de nutrition infantile Lactalis, déclenchée en Métropole le 2 décembre 2017, est toujours en vigueur en Nouvelle-Calédonie.» Une piqûre de rappel administrée par la Dass, la direction des Affaires sanitaires et sociales, alors que le scandale du lait pour bébé potentiellement contaminé aux salmonelles n’en finit pas de connaître de nouveaux épisodes.

Mesures successives

Rappelons que des mesures ont été successivement annoncées les 2, 10 et 21 décembre. Et le 12 janvier, par principe de précaution, il était décidé de rappeler tout produit fabriqué sur le site de Craon en Mayenne.

Produits «retirés»

A priori, plus de boîtes suspectes chez les distributeurs calédoniens du réseau Carrefour-Champion, les seuls à les importer sur le Caillou: selon les autorités sanitaires, depuis la demande de retrait consécutive aux alertes, «les produits visés ont tous été retirés des rayons et isolés pour destruction. Le passage en caisse de ces produits a également été bloqué, ce qui rend leur vente impossible», assure la Dass.

Capture pharmacie lait infantile décembre 2017
©NC 1ère

Pharmacies

On ne devrait pas non plus trouver de référence problématique dans les pharmacies calédoniennes: «Toutes les références de laits en poudre et céréales de la marque Picot fabriquées sur le site de Craon ont été retirées et retournées au grossiste "NC Santé" pour destruction», décrivent les Affaires sanitaires.

Liste

Mais s'il vous reste à la maisons quelques-uns de ces produits, des boîtes suspectes qu'elles soient neuves ou entamées, il ne faut pas les proposer à votre enfant. Ci-dessous la liste des produits concernés, consultable sur le site de la Dass.

produits Lactalis suspects





Les Outre-mer en continu
Accéder au live