Alerte tsunami, Niran, usine du sud et nickel : l’actu à la 1 du vendredi 5 mars 2021

l'actu du matin
actu à la 1 5 mars 2021

L’essentiel de l’actualité ce vendredi avec une alerte tsunami déclenchée en Calédonie après un séisme aux Kermadec, l’accord historique signé pour la reprise de l’usine du Sud, Tesla débarque en Nouvelle-Calédonie et l’ensemble du Caillou en pré-alerte cyclonique. 

Alerte au tsunami

Tous les Calédoniens doivent quitter le littoral. Une vague de 1 à 3 mètres est attendue à 10h ce matin, après un séisme aux îles Kermadec. La sécurité civile procède actuellement à l'évacuation de tout le monde. Elle conseille d'évacuer et de cesser toutes activités nautiques. 


Un modèle économique repensé pour l’usine du Sud

C’est l’épilogue de plusieurs mois de discussions, de négociations, de doutes et aussi de vives tensions… L’accord trouvé entre les différentes parties a été présenté hier. Un accord politique, qualifié d’historique. Il acte la majorité calédonienne dans l’actionnariat, le maintien de Trafigura dans le marché, la sortie d’Antonin Beurrier de l’équation, le renforcement des garanties environnementales et la maîtrise des ressources. Les titres miniers passeraient à une filiale de Promosud pour être ensuite amodié à Prony Resourses.

Sébastien Lecornu réagit

Réagissant à l’annonce de cet accord, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, a déclaré : « Je me félicite de cet accord qui ouvre la voie au sauvetage de ce site industriel, sauvetage financé très largement par la solidarité nationale. C’est avant tout une bonne nouvelle pour les 3000 salariés de l’usine du Sud et leurs familles. C’est aussi une bonne nouvelle pour l’environnement, avec des garanties renforcées. Il faut désormais que reprenne le dialogue sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie, sur les conséquences du Oui et du Non. J’aurai l’occasion de prendre une initiative politique en ce sens dans les prochains jours. »

L’arrivée du géant américain Tesla

Le groupe spécialisé dans les voitures et les batteries électriques ne prend pas de part financièrement mais devient partenaire technique et industriel dans la reprise de l'usine du Sud.

Niran, le cyclone en approche

La Calédonie est en pré-alerte depuis hier matin 8h. L’alerte 1 sera déclenchée ce soir à 20h sur l’ensemble du Caillou. L’alerte 2 sans doute demain matin à 6h sur le Nord et rapidement ensuite sur le sud… Tout cela sera précisé dans la matinée.

Pour l’instant Niran est à 1250 km de Belep. Il devrait passer au plus près de la Nouvelle-Calédonie demain matin sur le Nord et demain après-midi sur le Sud. Il provoque des vents destructeurs avec des rafales jusqu'à 200 km/h, de fortes pluies et des vagues pouvant dépasser 6 m.

Le Caillou se prépare à l'arrivée de Niran

En attendant, les Calédoniens se préparent aux quatre coins de l’archipel. Sécurisation des habitations, des biens de la maison, des bateaux, mise en place des hébergements d’urgence… Les Calédoniens, les communes, tout le monde est en alerte. 

Annulations et reports à cause de Niran

Conséquences d’ores et déjà, des annulations, des reports… Notez par exemple qu’il n’y a pas de transports scolaires à Koumac aujourd’hui et les internats de Bourail fermeront à 11h30. Par ailleurs, l’ensemble des vols Air Calédonie de demain sont annulés. Côté transport aérien : Aircalédonie a du modifier son programme de vol pour anticiper l’arrivée du cyclone. Les horaires des vols prévus aujourd’hui vendredi sont soit avancés ou annulés.

 
A noter que le vol en provenance de Maré ce soir à 17h10 atterrira à Tontouta et non pas à Magenta. Les passagers seront ensuite pris en charge par voie terrestre entre Tontouta et Magenta. Attention, aucun avion ne volera samedi, l’ensemble des vols prévus sont annulés. Rapprochez-vous de la compagnie aérienne au 25.21.77 ou consultez le site d’Aircalédonie. Côté transport terrestre, le réseau RAI a aussi modifié son planning.

Danser pour lutter contre l'obésité

En cette journée mondiale contre l’obésité, focus sur une école de Dumbéa-sur-mer, qui lutte de manière originale contre ce mal très répandu sur le territoire. Chaque matin, les écoliers profitent d'un moment singulier autour de la musique et de la danse, avec de la zumba.

Enseignement

Un grand séminaire pour les professeurs d’histoire à la fin du mois de mars. 80 enseignants de tous les établissements du territoire vont se réunir à Nouméa et à Koné pour débattre des problématiques liées à l’enseignement de l’histoire. Une première. Le comité des sages et des historiens y participeront également.