publicité

Aloïsio Sako : " Il faut revenir à l'esprit de l'Accord de Nouméa"

Le président du Rassemblement Démocratique Océanien était l'invité de Politique Direct(e) ce dimanche soir sur Nouvelle Calédonie La 1ère. 

  • Sheïma Riahi
  • Publié le , mis à jour le

Gouvernement : vers une crise politique ?


Sortir de l'impasse au plus vite, c'est ce que souhaite Aloisio Sako. " Il faut que nous prenions nos responsabilités, les calédoniens ne méritent pas cela." Seul le dialogue entre indépendantistes et non-indépendantistes peut permettre de trouver un consensus ajoute t-il, "il faut revenir à l'esprit de l'Accord de Nouméa. Il faut se parler dans les deux camps. Chez les indépendantistes, il n'y a plus de responsables pour donner une direction en particulier pour la mise en place du gouvernement. Il n'y a pas de directives claires", regrette le président du RDO qui lance un appel solennel aux groupes politiques "les indépendantistes et les loyalistes doivent se mettre autour d'une table pour poursuivre la discussion et élire au plus vite un président et un vice-président dont le pays a besoin." Aloisio Sako estime que le FLNKS a toujours été au rendez-vous de l'histoire politique de la Nouvelle-Calédonie et qu'il n'a "jamais cessé de tendre la main depuis 30 ans.
 

L'Eveil Océanien


Si le président du RDO est moins critique vis-à-vis de l'Eveil Océanien, il déplore le manque de cohérence du jeune parti sur ses choix politiques concernant le gouvernement " l'arrivée de l'EO sur la scène politique a suscité de l'ambition, tant mieux. J'ai cru que ses dirigeants voulaient changer de modèle de société pour plus de justice sociale mais je constate que ce n'est pas le cas après l'alliance avec l'Avenir en Confiance. Après le Congrès, il fallait continuer et ne pas rester milieu du gué. En faisant cela, l'Eveil Océanien prend de gros risques. Aujourd'hui seul le FLNKS peut apporter du changement ! "
 

Alliance FLNKS - Eveil Océanien ?


Aloisio Sako ne ferme pas la porte à d'éventuelles négociations entre le FLNKS et le parti de Milakulo Tukumuli. " Toute l'Océanie nous regarde et dans un pays difficile comme le notre, le geste de l'Eveil Océanien pour l'élection de Roch Wamytan au Congrès était fort. Il faut poursuivre ce changement ", conclut le président du Rassemblement Démocratique Océanien. 
 

L'interview en intégralité :

ITW-SAKO-JTS








 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play