André Wabealo : le football calédonien déplore le décès d'un grand nom

décès tahiti
André Wabealo football décès
La sphère footballistique s'émeut du décès d'André Wabealo, à l'âge de 66 ans. ©Facebook AS Vénus section football
Originaire de Nouvelle-Calédonie, celui que l'on surnommait Dédé, André Wabealo, effectua une grande partie de sa carrière à Tahiti. L'ancien avant-centre de la sélection tahitienne a entraîné le club de l'AS Dragon, qui jouait en division d'honneur.

André Wabealo est parti à l'âge de 66 ans, mardi 2 août, en Polynésie française. Le footballeur calédonien, originaire de la tribu d'Oundjo à Voh, s'est établi à Tahiti dans les années 80. Il y aura marqué le football de son empreinte. D'abord attaquant à l'AS Tamarii Nahiti no Arue, il jouera aussi à l'AS Tefana et dans la sélection de Tahiti. Ce grand nom du football océanien ira jusqu'à entraîner l'AS Dragon, qui jouait en division d'honneur. 

Approché par les instances de football de Polynésie, il a débuté dans l'équipe des Goélands d'Oundjo. Le président de la Fédération calédonienne de football, Gilles Tavergeux et le président de l'AS Vénus de Polynésie française, Alfred Taputuarai, rendent hommage à ce "grand nom du football"

Gilles Tavergeux réagit au décès d'André Wabealo au micro de William Lecren

Dédé la pluie comme on l'appelait, j'ai eu cette chance de jouer contre lui aussi bien en club qu'en sélection. C'est un grand nom du football qui avait choisi de s'expatrier un an avant moi à Tahiti dans les années 80 et a fondé sa famille. C'est aussi un grand nom de la région de Koné.

Gilles Tavergeux, président de la Fédération calédonienne de football