Anne-Rolande Jorédié, couturière et créatrice d'entreprise à Canala

journée internationale des droits des femmes
Anne-Rolande Jorédié
©Anne-Rolande Jorédié

A l'occasion de la semaine de la femme, une série sur les femmes calédoniennes est diffusée à 15h dans l'émission radio "Silence ça bouge" présentée par Gloria Loquet. Aujourd'hui, Anne-Rolande Jorédié a choisi de changer radicalement de vie pour devenir entrepreneur et couturière à Canala.

 

Silence ça bouge : Anne-Rolande Joredié

Cela fait deux ans qu'Anne-Rolande Jorédié a appris ce nouveau métier. Elle partage son parcours d’entrepreneur à Canala et raconte comment elle a su s'entourer pour cette aventure.

Ouverte en mars 2020, sa société Xata créations lui a permis de changer radicalement de vie. Car elle était auparavant conductrice de bus. C'est au cours d'un mariage au sein de sa famille qu'elle a vraiment découvert le métier de couturière. Cela lui a tellement plu qu'elle a trouvé la motivation de se lancer à son compte.

Xata créations
©Xata créations

Ce choix, elle l'a essentiellement fait pour être libre de ses horaires et travailler à domicile : "c'est très flexible" raconte-t-elle.

Pour en arriver là, elle s'est adressée à l'association Entrepreneurs kanak dont une de ses membres s'est dédiée à la gestion administrative de sa création d'entreprise, ce qui lui a grandement facilité la mise en place de son activité.

Anne-Rolande Joredié 2

De son côté, elle s'est également adressée à l’ADIE qui a financé l'achat d'une machine professionnelle (d'un coût d'environ 200000XPF).

Cette année, la couturière a fait appel, à nouveau, à l’ADIE, pour financer le stock de son projet de défilé "collection mariage 2021".

Anne-Rolande rappelle que l’ADIE peut accompagner une personne pour son projet d'entreprise depuis le tout début, mais puisqu'il s'agit d'un prêt il faut être très motivé "car il faudra rembourser ce prêt pendant 4 à 5 ans".

Anne-Rolande Jorédié 3

 

Un défilé de robes de mariées avec tapa en avril

En 2020, suite à une forte demande de robes de mariées, elle a pensé à ce défilé. La créatrice a rallié d'autres couturières intéressées à la réalisation de cet événement prévu pour le mois d’avril.

Robes de mariée avec tapa
©Anne-Rolande Jorédié

Durant ce défilé, elle exposera ses robes de mariées avec tapa (fait à partir d'écorces de banians par les hommes de Canala). Par ailleurs elle conçoit aussi ses tissus avec son propre choix de couleurs et de pochoirs.

Concernant la vente de ses produits, elle a créé un groupe Facebook Xata creation Xârâcûû pour poster des photos de ses robes ou tuniques, quelques fois elle en fait "à la demande". Son activité fonctionne bien depuis sa création.

Son conseil

"Se lancer, il faut oser ne pas avoir peur d'aller demander et poser des questions aller chercher des personnes qui peuvent nous aider"