nouvelle calédonie
info locale

Apia 2019, les footballeurs calédoniens privés de quadruplé

jeux du pacifique
Samoa 2019, défaite au foot
La finale se jouait sur les Blatter soccer fields d'Apia. ©William Lecren / NC la 1ere
Déception cruelle, pour les footballeurs de Nouvelle-Calédonie. Favoris dans ces Jeux du Pacifique, invaincus jusque-là, ils se sont inclinés en toute fin de finale devant les moins de vingt-trois ans néo-zélandais : 2-1. 
C’était le dernier résultat que la Calédonie attendait avant la cérémonie de clôture et il a fait l’effet d’une douche bien plus froide que la pluie tombée sur Apia en début d’après-midi. Après un parcours impeccable dans les seizièmes Jeux du Pacifique, avec une cage restée inviolée et 23 buts marqués, les footballeurs cagous perdent en finale.
 
Samoa 2019, défaite des footballeurs calédoniens en finale
La joie des U23 néo-zélandais à l'issue du match. ©William Lecren / NC la 1ere
 

Dans le tournoi

Au terme d’un match accroché, dominé par les hommes de Thierry Sardo, les voilà battus 2-1 par la sélection néo-zélandaise des moins de vingt-trois ans. Une équipe qui, contrairement aux Jeux précédents, n'évoluait pas dans un tournoi à part.
 

Pas inquiétés en première période

La rencontre intervient après cinq succès : contre Tuvalu (11-0), les Samoa américaines (5-0), les Salomon (2-0), Fidji (1-0) et Tahiti (3-0). Celle-ci se fait sans Cédric Sansot malade. Et Bertrand Kai n'est pas non plus titulaire, pour cause de douleur au mollet. En première mi-temps, les Calédoniens ne sont pas du tout inquiétés par leurs jeunes adversaires, qui ne cadrent aucun but. En seconde période, Richard Sele ouvre le score, à la cinquante-cinquième minute.
 
Samoa 2019, public de la finale calédonienne de foot
Dans le public, des supporters cagous, mais aussi tahitiens. ©William Lecren / NC la 1ere
 

Fin de temps additionnel

Mais voilà que le Kiwi Dane Schnell égalise en toute fin de match (86e). Pire, son co-équipier Billy Jones sonne le glas à la 94e minute. En fin de temps additionnel, la désillusion est cruelle pour les Cagous qui voient le titre leur échapper dans les dernières minutes, malgré toute l’implication du public venu les encourager. 
 

On a manqué de fraîcheur, je pense.
- Thierry Sardo, entraîneur des Cagous

 

La réaction du coach

«On ne repart pas les mains vides, non plus», essaie de relativiser Thierry Sardo. «C'est sûr que quand on mène 1-0 avec une telle maîtrise pendant 85 minutes et prendre deux buts dans les cinq dernières minutes... Ça fait mal, un petit peu.» 
Son analyse à chaud au micro de William Lecren :

Samoa 2019, réaction de Thierry Sardo après la finale

Publicité