Apia 2019 : le va’a calédonien entre dans l’histoire des Jeux

jeux du pacifique
Samoa 2019, victoire historique des rameurs calédoniens
La joie immense des rameurs calédoniens sur V12. ©NC la 1ere
C’est la première fois que les rameurs tahitiens perdent une médaille d’or depuis l’entrée de la discipline aux Jeux, en 1995. Et c’est la Nouvelle-Calédonie qui l’a récoltée ce matin en pirogue double devant les Wallisiens et les Fidjiens ! Tahiti fait quatrième.
Un grand moment d'émotion, de part et d'autres. Ce matin, certains rameurs engagés dans les Jeux du Pacifique ont pleuré de déception. Et d'autres ont versé des larmes de joie teintée d'incrédulité.
 

Fin de l'ultra-domination

Après vingt-quatre ans d'ultra-domination tahitienne en va'a hommes, non seulement la médaille d'or a échappé pour la première fois aux Polynésiens, mais elle a été attrapée au vol par les Calédoniens. Titouan Puyo, Albert Mainguet, Manoa Taerea et les autres ont de quoi être fiers.
 

Les Tahitiennes venaient de revenir en or

Ce rebondissement historique que les Cagous n'attendaient plus a eu lieu en milieu de journée sur le plan d'eau de Mulifanua, à près d'une heure d'Apia. Les Tahitiennes venaient de regagner la médaille d'or que les Papoues leur avaient prises aux Jeux de Port-Moresby, toujours sur V12.
 

Coude à coude

Une satisfaction énorme pour la Polynésie... suivie d'une véritable douche froide quand les Cagous terminent les 500 mètres de distance en tête après une minute, quarante neuf secondes et quarante-trois centièmes. C'est avec les rameurs de Wallis et Futuna que les Cagous ont dû lutter : ils les devancent de 23 petits centièmes (1mn 50 sec 06). Fidji fait troisième en 1mn 51 sec 50. Suivent Tahiti, Samoa et Tonga.