publicité

Jeux du Pacifique

rss

Apia 2019, le volley calédonien en or et bronze

Les seizièmes Jeux resteront une édition unique pour les volleyeuses cagoues, celle où elles parviennent à ramener en Nouvelle-Calédonie un titre de championnes du Pacifique qu'elles n'avaient plus eu depuis 1975, en venant à bout des Tahitiennes. La sélection masculine finit troisième.

© NC la 1ere
© NC la 1ere
  • Rédactions de la 1ere, avec Françoise Tromeur
  • Publié le
L’explosion a été à la hauteur de l’enjeu. Vendredi soir, les volleyeuses calédoniennes ont réussi à réitérer une victoire aux Jeux du Pacifique qui datait de… 1975 ! C’était à Guam et quarante-quatre ans plus tard, les Cagoues sont redevenues championnes du Pacifique. Devant des supporters euphoriques, qui ont envahi le terrain, à l’université nationale de Samoa, et des joueuses en larmes… de bonheur ! 
 

Difficile

Cette victoire, l’équipe va la chercher dans la douleur face aux adversaires tahitiennes. Après un premier set qui fait figure de formalité, les Calédoniennes se laissent devancer suite à des erreurs à la réception et en défense. Tahiti mène deux sets à un et prend de l’avance. 
 
Les Tahitiennes décrochent l'argent en volley-ball. © A. TARAHU/POLYNESIE LA 1ERE
© A. TARAHU/POLYNESIE LA 1ERE Les Tahitiennes décrochent l'argent en volley-ball.
 

Les Cagoues se ressaisissent

Mais au cours du quatrième set, les Cagoues se ressaisissent. Elles réussissent à égaliser, résistent, ne vont plus laisser la moindre chance aux Polynésiennes. Après plus de deux heures de match, les Calédoniennes l’emportent au tie break, par trois sets à deux (25-13, 18-25, 17-25, 25-22, 15-07). 
 

On a un peu douté. Mais l’état d’esprit est revenu. On s’est redit les bonnes choses, pourquoi on était là.
- Sarah Nehoune, capitaine de l'équipe de volley NC

 
© Gaël Detcheverry / NC la 1ere
© Gaël Detcheverry / NC la 1ere
 

Avec l'aide du public

Troisièmes aux Jeux de Port-Moresby en 2015, elles reviennent en or. «On a un peu douté», confie la capitaine des volleyeuses cagoues, Sarah Nehoune. «Mais l’état d’esprit est revenu. On s’est redit les bonnes choses, pourquoi on était là, pour qui. Et le public était avec nous, il nous a beaucoup aidé.»
Sa réaction au micro de William Lecren :

Samoa 2019, Sarah Nehoune, capitaine du volley

Ça fait plaisir de voir une équipe comme ça, avec des jeunes et des plus âgées, arriver à former un groupe pour ramener cette médaille

 
© Gaël Detcheverry / NC la 1ere
© Gaël Detcheverry / NC la 1ere
 

La fierté d'un entraîneur

«Ça fait plaisir de voir une équipe comme ça, avec des jeunes et des plus âgées, arriver à former un groupe pour ramener cette médaille», renchérit Willy Adjouhgniope, un entraîneur «très fier des filles».
Ecoutez-le au micro de William Lecren :

Samoa 2019, Willy Adjouhniope, entraîneur des volleyeuses

 

Les Samoanes troisièmes

La petite finale disputée peu avant avait vu les Samoanes prendre le bronze aux joueuses de Wallis et Futuna qu’elles ont battues 3-0 (21-25, 24-26, 23-25).
 
Explosion de joie à la fin du match de volley-ball, en présence de Charles Villierme. © A. TARAHU/POLYNESIE LA 1ERE
© A. TARAHU/POLYNESIE LA 1ERE Explosion de joie à la fin du match de volley-ball, en présence de Charles Villierme.
 

Les volleyeurs wallisiens perdent leur suprématie

Chez les messieurs, le choc en finale, ce samedi en fin de matinée : en trois sets à 0, Tahiti met un terme à la domination des volleyeurs de Wallis et Futuna dans ces Jeux du Pacifique qu’ils remportaient depuis 2007 (25-23, 25-22, 25-17). Et plus tôt, les Calédoniens ont réussi à prendre le bronze à Samoa, en trois sets à deux (25-15, 25-27, 20-25, 25-16, 15-10).
 
Les volleyeurs calédoniens reçoivent leur médaille de bronze. © William Lecren / NC la 1ere
© William Lecren / NC la 1ere Les volleyeurs calédoniens reçoivent leur médaille de bronze.

A retrouver dans notre page spéciale télévisée. 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play