L'appel au secours de l'ASAMAD

social
ASAMAD
L'association pour le service d'aide au maintien à domicile peine à se maintenir financièrement. Les subventions que lui accordent les institutions ne font que diminuer alors que les bénéficiaires de ses services sont toujours plus nombreux. 
L'ASAMAD, association pour le service d'aide au maintien à domicile, emploie une quinzaine de salariés, des auxiliaires de vie dont la mission principale est l'assistance aux personnes âgées relativement autonomes  pour leurs besoins et leurs tâches du quotidien. Sylvaine Anglerot, présidente de l'association exprime son désarroi : "c'est une morte lente qui est en train de s'installer".

"C'est une mort lente de l'ASAMAD qui est en train de s'installer.Même s'ils disent qu'ils ne veulent pas fermer, ils font tout pour que petit à petit cela ne fonctionne plus."


Reportage Natacha Cognard et Christian Favennec
©nouvellecaledonie

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live