Appel à témoin pour tenter de retrouver l’ULM disparu

faits divers
Carte grand sud
©Google Earth
L’appareil et ses deux occupants sont introuvables depuis hier. Toute personne pouvant aider les secours à retrouver l’appareil doit contacter le 17. 
Le Haut-Commissariat a lancé ce vendredi après midi un appel à témoins pour tenter de localiser l’appareil et ses deux occupants.
L’ULM avait quitté avec 3 autres avions ultra-légers Nakutakoin ce jeudi matin pour tenter de rallier l’ile des Pins. Devant les mauvaises conditions météo, 3 des ULM, ont décidé de faire demi-tour. Dont le disparu qui n’a plus donné de nouvelles depuis.
L’appareil bleu et blanc, avec deux personnes à son bord, est donc plus particulièrement recherché dans le Grand Sud, entre l’île des Pins et Nouméa.
Toutes les personnes détenant des informations sont invitées à contacter le 17.

De vastes moyens engagés dans les recherches

Depuis hier, les Forces armées de la Nouvelle-Calédonie, la gendarmerie nationale et le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, coordonnés par le centre de coordination de sauvetage aéronautique (ARSC) et le centre de recherche et de sauvetage en mer (MRCC) ont engagé des moyens importants (notamment 3 hélicoptères et 2 avions).
Ce matin, le Vendémiaire, appuyé par les moyens aériens des FANC s’est rendu sur zone. Les recherches sont pour l’instant infructueuses mais se poursuivent. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live