nouvelle calédonie
info locale

L'application «The Explorers» zoome sur la Calédonie

environnement
Application The Explorers en tournage en Calédonie
Depuis un mois, une vingtaine de professionnels de l'image venus de métropole parcourent la Nouvelle-Calédonie pour nourrir «The Explorers». Une application qui fait l'inventaire des patrimoines naturels et humains du monde en très haute définition. La biodiversité du Caillou en fera bientôt partie.
Sensibiliser le plus grand nombre à la biodiversité : c’est l’objectif de l’application (gratuite) baptisée The Explorers. Depuis un mois, des photographes et vidéastes sillonnent la Nouvelle-Calédonie, du Nord au Sud et d’Est en Ouest sans oublier les îles. A la recherche des plus beaux trésors naturels, ils sont passés par de nombreuses communes telles que Hienghène, Yaté, les Loyauté... Ces aventuriers de l’image ont constitué une base de données exceptionnelle pour enrichir leur application : 120 heures de vidéos en qualité supérieure, plus de 10 000 photos et 300 dessins. ​​​​​​
  

«Ce qu’on a en plus, c’est cette extraordinaire biodiversité» 

De quoi contribuer au secteur touristique. «Il n’y avait pas de marque Nouvelle-Calédonie», estime la présidente de la province Sud, Sonia Backès. «C’est quoi la Nouvelle-Calédonie par rapport à Fidji, par rapport à d’autres concurrents ? Et ce qu’on a en plus, à notre sens, c’est cette extraordinaire biodiversité qui n’est pas comparable ailleurs.»
  

Catalogue de sites remarquables

Disponible en téléchargement depuis le 8 novembre, l’application regroupe déjà plusieurs destinations. Les utilisateurs peuvent poster leurs propres contenus mais aussi, et surtout, admirer un catalogue des plus beaux endroits de la planète. Accessible dans 170 pays et traduite en dix-sept langues, l’appli permet au Caillou de s’ouvrir sur le reste du monde. 
   

«Tourisme durable»

«Ça tombe extrêmement bien pour nous parce que la volonté de la présidente de la province Sud en arrivant, c’était de reprendre le dossier du tourisme en main, et de s’orienter beaucoup plus vers un tourisme durable», réagit Brieuc Frogier, président de NCTPS (Nouvelle-Calédonie tourisme point Sud). «C'est-à-dire un tourisme qui respecte l’environnement, qui respecte les populations, qui respecte la culture des gens de Nouvelle-Calédonie.»
  

A partir de fin janvier

Début décembre, The Explorers a été élue meilleure application TV de l’année 2019 par la célèbre marque à la pomme. Les vidéos de la Nouvelle-Calédonie seront disponibles sur la plate-forme à partir de fin janvier 2020, alors que l'équipe s'en ira poursuivre l'aventure en Indonésie, puis en Namibie.
 

Avis aux utilisateurs

A noter que chaque trimestre, les trois meilleurs utilisateurs de l’appli seront sélectionnés et rejoindront l’équipe de tournage en expédition pour réaliser trois reportages, grâce à des smartphones et des tablettes fournies. Autre détail qui a son importance, la fondation explique reverser 10 % de son chiffre d'affaires à une ou deux association(s) du pays visité.

Un reportage de Lizzie Carboni et Philippe Kuntzmann :
©nouvellecaledonie
 

L'invité

Cofondateur de ce programme, Olivier Chiabodo était l'invité du JT le mardi 10 décembre. «Ça faisait longtemps que la Nouvelle-Calédonie me faisait rêver personnellement», a-t-il expliqué à Dave Wahéo-Hnasson, en s'enthousiasmant : «Je crois que vous avez un endémisme exceptionnel. L'année prochaine, c'est l'année mondiale de la biodiversité avec la COP 15, qui aura lieu en Chine en octobre 2020. Vous devez être le porte-drapeau de la France pour la biodiversité, la Nouvelle-Calédonie a cette possibilité.» 
Son entretien : 
©nouvellecaledonie
​​​​​​​