publicité

Après le Vanuatu, Fidji pourrait être la prochaine destination du "Made in Calédonie"

Une première mission du cluster "New Calédonia Trade ans Invest" s’est déroulée début avril pour prospecter les besoins du pays auprès des forces politiques et économiques Fidjiennes. Une prise de contact concluante qui devrait déboucher sur de nouvelles relations commerciales privilégiées.

La mission préparatoire a eu lieu à Fidji du 1er au 8 avril 2019. © Facebook New Caledonia Trade Invest
© Facebook New Caledonia Trade Invest La mission préparatoire a eu lieu à Fidji du 1er au 8 avril 2019.
  • Angélique Souche
  • Publié le
L’avenir de notre économie se joue en partie à l’exportation. De nombreuses entreprises sont en situation de surcapacité de production au regard du marché intérieur et de ses 275 000 habitants, et les tentatives d’approches de nos grands voisins, Australie et Nouvelle-Zélande, patinent depuis plusieurs années. Face à ce double constat, le cluster export a décidé de changer de cap et d’approcher les pays de l’Océanie, et notamment  Fidji, comme l’explique Zoltan Kahn, vice-président de NCT And I.
Autre atout, la volonté affichée de l’ambassadeur de France à Fidji d’accompagner ses nouvelles relations commerciales entre la Nouvelle-Calédonie et Fidji. Ainsi une délégation de chefs d’entreprises et du gouvernement 
Cette nouvelle coopération pourrait également permettre d’exporter le savoir-faire calédonien en matière d’agriculture, d’environnent, de logement ou encore de santé.
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play