L’Asea-Nc cède sa place à Païta

social
Asea Nc
©Clarisse Watue
Le réseau d’agents de médiation et de prévention Asea-Nc cède le marché de Païta à l’entreprise Alliance Médiation, qui a remporté l’appel d’offre de la mairie lancé en novembre dernier. 
Embauches, salaires, primes ou encore paiement des jours de grèves... les revendications des professionnels de l'Association pour la sauvegarde de l'enfance, de l'adolescence et de l'adulte en Nouvelle-Calédonie étaient nombreuses en décembre dernier. Cinq semaines de mobilisation portées par des professionnelles majoritairement féminines, reconnaissables à leurs tee-shirts rouges, déployées sur les parkings, dans les cantines ou à bord des bus sur le Caillou. Une grève à la suite de laquelle l’Asea-Nc avait alors répondu à l’appel d’offres de la mairie de Païta, en œuvre pour trois ans. 


Faibles revenus


Après le conseil municipal de Païta délibéré ce jeudi soir, le marché de la gestion du réseau de médiation et de prévention a été attribué à l’entreprise Alliance Médiation. Une perte de marché pour l’Asea-Nc, qui devrait se séparer de 80 agents de l’association sur 110, employées à temps partiel. Des agents qui devraient pouvoir trouver des contrats au sein de la nouvelle structure espère de son côté Marc Pelofy, directeur de l’Asea-Nc. « J’ose espérer que nombre de ces personnes seront reprises par le nouveau prestataire. Par contre, ce que je regrette amèrement c’est qu’elles aient perdu près de cinq semaines de salaire, qui correspondent aux semaines de grèves. On sait qu’il s’agit de personnes ayant de faibles revenus », assure le chef de file de l’association.

Marc Pelofy, directeur de l’Asea-Nc, au micro de Michel Voisin : 

Asea-Nc Interview Marc Pelofi

 

De nouveaux projets


« La perte du marché de Païta est très importante mais l’Asea-Nc est une association qui a 62 ans d’expérience, l’ADN est toujours là. Nous continuerons nos actions en faveur de la population calédonienne en travaillant avec d’autres mairies et d’autres prestataires. La taille de l’association sera différente, mais nous seront toujours présents, avec de nouveaux projets dont nous parlerons très prochainement », poursuit le directeur de l'association.