nouvelle calédonie
info locale

Asthme et handicaps respiratoires: comment accompagner les patients ?

santé
Clinique Kuindo Magnin
©Caroline Moureaux
En Nouvelle-Calédonie, l’asthme fait partie des trois maladies chroniques qui touchent la population (avec l’hypertension et le diabète). Comment se déroule la prise en charge d’un asthmatique et plus généralement des patients en difficulté respiratoire ?
Nouméa accueille durant une semaine un congrès de pneumologie et d’allergologie. Médecins et spécialistes en maladies respiratoires se réunissent pour échanger et mettre à jour leurs connaissances.
Parmi les sujets évoqués, l’asthme, une maladie dont les causes ne sont pas bien connues même si l’on sait qu’il existe à la fois des facteurs de risques génétiques et environnementaux. L’asthme est associé à des allergies respiratoires dans environ huit cas sur dix. 


Comprendre la maladie pour mieux la traiter

Le Dr Bertrand Mellin est l’un des pneumologues qui intervient au centre de rééducation respiratoire de la clinique Kuindo Magnin à Nouville.
« Les ateliers d’éducation, c’est la connaissance de la maladie, parce que ça, c’est très important, il y a beaucoup de patients qui ne savent pas pourquoi ils sont malades ».
La plupart de ses patients souffrent d’un handicap respiratoire sévère et sont très dépendants de soins, d’oxygène et d’appareils de ventilation.
Des malades qui ont un réel besoin de retrouver une autonomie.
« L’éducation thérapeutique, la compréhension de la maladie et la compréhension de l’utilité du traitement, c’est la base, le socle sans lequel vous ne vous traitez pas bien quand vous avez une maladie chronique » explique le Dr Mellun. « Une fois qu’on a bien appris aux gens ce qui se passait, on fait des épreuves d’effort et après ce qu’on appelle des tests de marche. On les fait marcher pendant six minutes et on mesure leur réaction à la marche. Une fois qu’on a fini ça, on a à peu près une vue précise du handicap et du ressenti du patient ».
Asthme ventoline
Les asthmatiques ont souvent recours à des inhalateurs. ©CC
 

Des exercices pour mieux vivre avec l’asthme

Le centre est doté d’une salle de kinésithérapie avec du matériel de renforcement musculaire et de réhabilitation à l’effort.
Une piscine pour la balnéothérapie incluant des exercices de marche dans l’eau et de l’aquabike.
Autour du Dr Mellin gravitent des professeurs d’exercices physiques, des kinésithérapeutes, une diététicienne, un psychologue. Laura Garcia est l’infirmière coordinatrice sur le plateau technique.
« Sur la réhabilitation, ils peuvent faire du tapis, du vélo, après ils ont des exercices de renforcement musculaire ciblés en fonction de la pathologie, en fonction des bilans qui ont été faits par les cinés et les professeurs APA (activité physique adaptée)».
L’asthme fait partie des maladies chroniques qui touchent la population calédonienne. Mais la plus grande partie des patients pris en charge par le centre sont atteints de maladies dues à la consommation de tabac. 
 

Vivre avec l’asthme au jour le jour

D’après les dernières données près de 16 000 Calédoniens sont asthmatiques. C’est le cas de Cécile, elle approche la cinquantaine. Aujourd’hui l’asthme fait complètement partie de sa vie.
Son témoignage au micro de Steeven Gnipate. 

Asthme témoignage Cécile

Publicité