Des ateliers qui mènent sur la scène du Théâtre de l'île

théâtre
Entre cour et jardin projet théâtre au Théâtre de l'île septembre 2017
Deux collèges et deux lycées participent cette année. ©NC 1ère / Martine Nollet
Quatre établissement scolaires de Nouvelle-Calédonie participent à la deuxième expérience «Entre Cour et jardin», conclue ce soir sur la scène du Théâtre de l’île. Ce projet pédagogique se traduit par quatre pièces que soixante élèves ont préparé depuis le début de l'année.
Il restait dans l'après-midi des places pour aller encourager les soixante élèves appelés sur les planches du Théâtre de l’île, ce soir. Des apprentis comédiens qui avaient deux représentations à leur programme: à 13h45, devant leurs camarades, et à 19 heures, en séance publique (au tarif unique de 700 francs).

De Louise à COoking MAma

L'atelier théâtre au collège de Boulari a préparé Louise, de Pascal Jeandel, qui évoque durant un quart d'heure la vie de Louise Michel.
Les lycéens d’Antoine-Kéla, à Poindimié, ont décliné Cendrillon, réécriture du conte par Joël Pommerat (quarante minutes).
La troupe les «Garniérites» du lycée Jules-Garnier ont concocté COoking MAma, d'Antoinette Rychner: le récit d'une sortie de route qui conduit une jeune fille entre la vie et la mort (vingt minutes).
Enfin, les collégiens de Cluny ont répété Pour le meilleur ou pour le pire, ensemble de textes sur le couple et le mariage (vingt minutes).

Explications et réactions

Le projet, intitulé «Entre cour et jardin» et dans sa deuxième édition, a mobilisé ces jeunes depuis le début de l’année, avec l’encadrement d’un metteur en scène et d'une équipe artistique. Ils ont également assisté à des spectacles au Théâtre de l’île et échangé avec des compagnies. Le reportage de Martine Nollet.