publicité

Attentats de Paris : une «fausse victime» condamnée hier

  • AFP, avec F.T.
  • Publié le
Deux ans de prison, dont dix-huit mois avec sursis: le tribunal correctionnel de Versailles a condamné hier le jeune homme qui s’était fait passer pour une victime du 13 novembre 2015. Après les attentats qui ont fait 130 morts à Paris, Cédric R. avait raconté, avec force détails, qu’il buvait un verre avec deux amis en terrasse du bar jouxtant le Bataclan. Qu’il avait vu arriver les tireurs, et qu’une «femme enceinte» avait alors «pris les balles qui [lui] étaient destinées».

«Tentative d'escroquerie»​

Agé de 29 ans, il a été reconnu coupable de «tentative d'escroquerie» au préjudice du Fonds de garantie des victimes de terrorisme et d'autres infractions. Intégré dans les groupes de victimes, resté plusieurs semaines en arrêt maladie, il avait en effet rempli un dossier d'indemnisation auprès du FGTI. Cet ambulancier de formation a été écroué fin octobre alors qu’il était de retour en Métropole. Car entre-temps, il s’était installé… à Nouméa.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play