publicité

Attention aux vendeurs de tapis

  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le

La police nationale appelle ça une "arnaque au tapis d'Orient". Des tapis que deux quadragénaires de type européen proposent à la vente au porte-à-porte, de façon pour le moins appuyée et sans aucun agrément de la direction des affaires économiques. Leurs arguments - des produits "en soie véritable" et "faits main" - ne sont appuyés par aucune preuve, ni sur la facture, ni sur le certificat d'origine qu'ils présentent. Circulant dans un fourgon blanc non sérigraphié, ces hommes feraient d'au moins une plainte. Prudence, donc.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play