nouvelle calédonie
info locale

Attraction/répulsion : la méthode pour préserver les fruits contre les insectes

agriculture
IAAC Pocquereux
"On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre" une expression digne de nos grand-parents qui fait sens pour deux chercheurs de l'IAC de Pocquereux.
Leur travail : déterminer quelles odeurs peuvent attirer ou repousser les insectes.
"L'écologie chimique des insectes", derrière ce terme savant, un travail ô combien important : dans les vergers, chaque nouvelle récolte est marquée par la perte de production liée aux attaques d'insectes. 

Comment déterminer ce qui attire ou repousse les insectes? Une première réponse existe déjà : c'est par l'odeur qu'ils sont alléchés!

Alors depuis  3 ans et en collaboration avec leurs collègues néo-zélandais, deux chercheurs de l'Institut Agronomique de Nouvelle-Calédonie tentent de déterminer quelles sont les odeurs attirantes ou repoussantes pour les insectes.

Des travaux qui conduiront à la fabrication de pièges ou de répulsifs capables de protéger les récoltes.

Reportage Antoine Le Tenneur, José Solia et Christian Favennec.


©nouvellecaledonie

 

Publicité