nouvelle calédonie
info locale

Jusqu'au 11 octobre, des Néobus circulent à vide pour habituer chauffeurs et automobilistes

transports
Néobus
©Alix Madec
A compter de ce lundi 16 septembre, 22 Néobus circulent en conditions réelles d'exploitation mais sans voyageur. Une marche à blanc de 26 jours pour permettre aux chauffeurs de se roder à l’exercice.
 
Prudence ! Il est demandé aux automobilistes de faire preuve de vigilance sur le tracé du Néobus, notamment lors du déclenchement des feux de circulation. En effet, 22 Néobus sont en circulation depuis ce matin. "Les bus s'arrêtent aux arrêts mais ils ne prendront pas de voyageurs. Les chauffeurs vont suivre les fréquences définitives du Néobus. C'est une phase obligatoire pour caler les temps de parcours et la manière d'accoster aux arrêts de bus", souligne Marie Morel, chargée de communication au SMTU. Une sorte de marche à blanc qui va durer jusqu'au 11 octobre, soit 26 jours, jusqu'au lancement du réseau Tanéo prévu le 12 octobre. 
 

Les chauffeurs du réseau Tanéo en formation 


Depuis près de trois semaines, 94 chauffeurs de bus ont suivi une formation de trois jours sur les nouveaux engins Tanéo. 36 d’entre eux vont rejoindre le réseau, à partir du 12 octobre. C'est le cas d'André, chauffeur de bus depuis près de trois ans. C'est avec les yeux emplis de fierté qu'il s'installe au volant de son engin flambant neuf. Vitres teintées, fauteuil rotatif et petit ordinateur dernier cri...le professionnel doit encore s'acclimater à ce nouveau bolide, d'un mètre plus long que son ancien bus. "Nous serons désormais plus concentrés sur notre conduite. Ce nouveau réseau de bus sera bien pour les clients, les chauffeurs mais aussi pour notre sécurité. Ça redonne confiance !"
chauffeurs bus tanéo
©Alix Madec
L'ensemble des chauffeurs ont ainsi pu se familiariser avec leurs nouveaux engins équipés d'un nouveau système d'aide à l'exploitation. Il s'agit d'un petit boîtier tactile situé à proximité du chauffeur, qui réunit de nombreuses fonctionnalités dont un appel facilité et discret vers les services de sécurité et de secours. 

" C'est en temps réel ! Il  sera assuré par la régulation et le poste de commande centralisé. C'est également un système d'aide à la conduite et à la sécurité. En cas de problème, par exemple, la sécurité peut intervenir rapidement. On peut les appeler discrètement. C'est vraiment un outil qui va nous changer la vie !", explique Dominique Hmaloko, chauffeur et formateur du réseau Tanéo.

De bons moyens d'assurer la sécurité des conducteurs, mais aussi des usagers. 



 
Publicité