nouvelle calédonie
info locale

L'Australie arrête les frappes aériennes en Irak et en Syrie

monde
L'Australie met fin à la campagne de frappes aériennes qu'elle menait depuis trois ans en Irak et en Syrie, dans le cadre de la coalition internationale contre l'organisation Etat islamique. Les six avions de combat F/A-18 Hornet qui participaient à ces missions vont regagner le pays, a annoncé hier la ministre australienne de la Défense, Marise Payne.

Plus de 2700 sorties​                

La décision de Canberra intervient après l'effondrement du califat autoproclamé de l'EI, qui a perdu ses deux principaux bastions: les villes de Mossoul en Irak et de Raqa en Syrie. L'Australie a décidé de faire rentrer ses avions de combat après des consultations avec ses alliés, au sein de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis dans le cadre de laquelle ces appareils ont effectué plus de 2 700 sorties. L'Australie laissera toutefois deux avions à la disposition de la coalition: l'un dédié à la surveillance aérienne et l'autre au transport et au ravitaillement en vol. 380 personnes resteront par ailleurs pour entraîner les forces irakiennes.
Publicité