Australie: bras de fer entre Google et le gouvernement

océan pacifique
Google Australie
©ABC News: Stephen Hutcheon

Le ton monte entre Google et Canberra. L'entreprise américaine menace pour la première fois de bloquer le moteur de recherche sur l'île-continent. En cause : un projet visant à contraindre le géant californien à rémunérer les médias pour leurs contenus. Le premier ministre a réagi. 

Ce n'est pas la première fois qu'il y a des tensions entre l'Australie et les géants de la Silicon Valley. En revanche, l'intimidation n'a jamais été aussi précise. En effet, depuis ce vendredi, Google menace le gouvernement australien de suspendre son moteur de recherche dans le pays. En cause, un « code de conduite contraignant » pour réguler les relations entre les médias, qui connaissent des difficultés financières, et les géants qui dominent l’Internet, notamment Google et Facebook, comme l'explique nos confrères d'ABC news. D'autres sites ou applications, comme Youtube ou Instagram, ne sont pas visés par cette mesure. 

Payer les médias locaux

Ce code, qui fait parler de lui depuis plusieurs mois, obligerait l'entreprise américaine à payer les médias locaux pour pouvoir proposer leurs contenus parmi les résultats de son moteur de recherche. Dernièrement, notamment à cause de la crise sanitaire, plusieurs titres de journaux ont disparu et des centaines de journalistes ont été licenciés

Réaction du Premier ministre

Le premier ministre Scott Morrisson n'a pas tardé à réagir. « C’est l’Australie qui fait les règles quant à ce qui peut être fait en Australie. C’est notre Parlement qui décide », a-t-il déclaré. « Les gens qui sont prêts à travailler dans ce cadre en Australie sont les bienvenus. Mais nous ne cédons pas aux menaces. »

Scott Morrisson
©ABC News

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live