nouvelle calédonie
info locale

Australie: les sous-marins de la discorde

monde
sous marins
©ABC Licensed
L'Allemagne joue la carte de la neutralité pour remporter le contrat des sous-marins australiens.
Canberra veut créer une flotte de 12 sous-marins. Cela représente un investissement colossal, de 50 milliards de dollars. Le gouvernement a lancé un appel d'offre, et il va choisir entre des entreprises japonaise, francaise et allemande. 
 
Pour le moment, Canberra pencherait plutôt pour le constructeur japonais, un choix poussé par les Etats-Unis, car ils pourraient alors équiper les sous-marins avec leur système de gestion de combat. 
 
Mais si Canberra opte pour le constructeur japonais, cela pourrait créer des tensions avec Pékin, en raison des rivalités entre la Chine et le Japon, qui en plus est un allié traditionnel des Etats-Unis.  
 
Thyssen Krupp Marine Systems, le constructeur allemand, se présente donc comme l'alternative neutre. « L'Allemagne est très liée à l'OTAN, et nous avons fabriqué des sous-marins pour 6 pays-membres de l'organisation. C'est un avantage, affirme Hans Atzpodien, le PDG de Thyssen Krupp Marine Systems. Avant d'ajouter: « L'autre avantage de nous confier le contrat, c'est que cela évite à l'Australie de devoir choisir entre certains poids-lourds de la région Pacifique. » 
 
On ne sait pas encore à quelle date le gouvernement australien désignera le gagnant de l'appel d'offres. 
Publicité