Australie : premier cas d’un footballeur positif et restrictions salariales de 70%

coronavirus
coronavirus: premier cas d'un footballeur positif en australie
Un footballeur des Newcastle Jets a été testé positif au Covid-19, ce qui en fait le premier joueur du championnat à être infecté officiellement. La Fédération de football australien a conclu un accord avec les joueurs pour diminuer leurs revenus de 70%, afin d'assurer la survie de ce sport.
Les Newcastle Jets confirment dans un communiqué , sans préciser l'identité du footballeur, qu' "un joueur évoluant dans son équipe de première division a subi un test qui s'est révélé positif".

"Le joueur et sa famille sont en bonne santé et ont été placés en isolement selon le protocole de quarantaine imposé par les autorités sanitaires de la Nouvelle-Galles du Sud"


Selon la presse locale, ce joueur a participé à la victoire, à huis clos, des Newcastle Jets contre Melbourne City (2-1) lundi lors du dernier match de première division disputé en Australie avant la suspension du championnat pour cause de pandémie.

L'Australian Football League (AFL), sport le plus populaire dans le pays continent qui souvent peut rassembler des foules allant jusqu'à 100.000 fans, a été contrainte de suspendre la saison la semaine dernière après sa première journée. Le football australien se joue principalement au pied avec un ballon ovale et oppose deux équipes de 18 joueurs dans un stade ovale ou un terrain de cricket.

Un encadrant testé positif au Wellington Phoenix
Un membre de l'encadrement du Wellington Phoenix, autre franchise de A-League, a lui aussi été infecté par le coronavirus.

"Tous les joueurs et le personnel ayant été en contact direct avec cette personne sont actuellement sous surveillance pour détecter d'éventuels signes d'infection."

 

Vers une suspension des salaires des joueurs


Ces cas d'infection ont été révélés alors que le syndicat des footballeurs australiens (PFA) a menacé de poursuivre Perth Glory en justice après que le responsable du club, Tony Sage, a décidé de ne pas payer les joueurs tant que le championnat serait suspendu.


"Je ne me rappelle pas de jour aussi triste sauf lorsque ma mère et mon frère sont morts. Ça me fend le coeur. Je suis vraiment très, très triste", a expliqué Tony Sage au quotidien local The West Australian, en mettant en avant des problèmes financiers liés aux ventes de billets.

Le syndicat des footballeurs australiens a réagi en demandant de trouver "une solution collective" pour régler la situation "comme l'ont fait les instances sportives à travers le monde.

Tony (Sage) a cependant affiché sa préférence pour une décision unilatérale, imprudente et illégale",
John Didulica, responsable du syndicat PFA


Tony Sage a indiqué qu'il s'attendait à ce que d'autres clubs coupent les salaires de leurs joueurs.
Le syndicat PFA a dit se réserver le droit d'engager des poursuites judiciaires contre tout club prenant cette décision.
                 

Des restrictions salariales  de 70% adoptées


La Fédération de football australien a annoncé être parvenue à un accord avec les joueurs portant sur la diminution jusqu'à 70% de leurs revenus, afin d'assurer la survie de ce sport en temps de confinement en raison du coronavirus.Des responsables avaient alors affirmé qu'il s'agissait des pires menaces à l'adresse de ce sport crée en 1896.

Face au risque de perdre l'argent provenant de transmissions télévisées de matches, de sponsors, voire de la vente de billets, les joueurs -- dont certains gagnent plus d'un million de dollars australiens (552.000 euros) par saison -- ont accepté des réductions de salaires drastiques.
Aux termes de l'accord intervenu vendredi entre l'AFL et l'association des joueurs, ces derniers vont recevoir 50% de leurs salaires à la fin mai et uniquement 30% si la suspension du championnat devait être prolongée après cette date.

50% de leur salaire à la reprise du championnat

Et même en cas de reprise du championnat, les joueurs ne seront payés que la moitié de leurs salaires habituels.

"Les joueurs ont toujours compris la gravité de la situation et ont accepté de réductions importantes de leurs salaires, afin d'assurer la poursuite du fonctionnement de l'industrie" du football australien
Gillon McLachlan, le chef de l'AFL

​​​​​​​
International : des restrictions salariales à la Juve
Dans un communiqué, la Juventus a annoncé que les joueurs de l'équipe première et Maurizio Sarri avaient décidé de renoncer à quatre mois de salaire, pour  mars, avril, mai et juin. Le club précise qu'un nouvel accord devra être négocié en cas de reprise des compétitions.
Quatre-vingt dix millions d'euros, c'est ce que va économiser la Juventus suite à la décision de ses joueurs et de leur entraîneur Maurizio Sarri.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live