Australie : un incident est survenu dans l’usine de nickel de Murrin Murrin

transition énergétique
NICKEL
Usine hydro métallurgique de nickel de Murrin Murrin (Glencore) en Australie prés de Perth ©Glencore

Glencore a réduit - ou interrompu provisoirement - selon les versions, la production de son usine hydro métallurgique de nickel de Murrin Murrin en Australie occidentale. Un incident s'est produit dans la chaine de production du nickel de qualité batterie. Elle utilise de l'acide sulfurique

L’une des cinq grandes usines mondiales produisant du nickel de qualité batterie a connu un incident de production lié à l’utilisation de l’acide sulfurique. Murrin Murrin est un grand site industriel sensible – le nickel est transformé avec de l’acide – l’usine est bien connue des mineurs et des métallurgistes calédoniens. Certains d'entre eux avaient même été invités à son inauguration…

Le complexe industriel est détenu en totalité par Glencore. Ses ressources en nickel sont estimés à 218,8 millions de tonnes indique le  rapport annuel 2020 du géant suisse des matières premières. L'Australie Occidentale (Western Australia) est une vaste. région minière qui s’étend au nord-est de Perth, à 5.000 kilomètres à l’ouest de la Nouvelle-Calédonie.

NICKEL
Usine de Murrin Murrin vue du ciel par Google earth ©Google earth

Le site industriel de Murrin Murrin est comparable, mais sans être identique, à celui de l’Usine du Sud en Nouvelle-Calédonie. Son histoire est tout aussi riche et difficile car l'hydro métallurgie est une technologie sensible. Le complexe est desservi par un aéroport entièrement dédié au transport des salariés et à l’activité industrielle. "Ce genre d’installation, qui utilise de l’acide sulfurique chauffé à 270 degrés, où que ce soit dans le monde ne pardonne aucun relâchement de la surveillance et de la maintenance. Il existe des similitudes mais pas mal de différences aussi entre Murrin Murrin et Goro", a indiqué un métallurgiste calédonien du nickel à la 1 ère.

Les opérations de l'usine hydro métallurgique de nickel et de cobalt de Glencore à Murrin Murrin en Australie occidentale ont été réduites après une panne d'équipement concernant un réservoir d'acide

source anonyme citée par le Metal Bulletin

 

Breaking news : Glencore reduces output at Murrin Murrin (Metal Bulletin)

"Il y a eu un incident de fonctionnement mineur dans l'usine d'acide à la fin de la semaine dernière. Les opérations de maintenance sont en cours, elles affectent peu la production", a poursuivi cette source, lundi 15 mars, citée par le Metal Bulletin de Londres. Le site d’information de l’industrie des matières premières en a quand même fait un "Breaking news", une annonce urgente.

L'impact exact sur la production de Murrin Murrin n'est pas encore connu et l'ampleur du problème devrait se préciser au cours des quinze prochains jours. "Un réservoir contenant de l’acide sulfurique a fait défaut et devra être remplacé. Il n'y a pas eu de blessés ni de morts", a précisé le contact du Metal Bulletin au sein de l’usine. Glencore n'était pas disponible pour répondre à notre demande de commentaire au moment de la publication de l'article par la 1ère.

L’usine hydro métallurgique de Murrin Murrin a produit 40.800 tonnes de nickel et 3 300 tonnes de cobalt en 2020. Sa production est destinée au marché des batteries pour les voitures électriques. Les analystes du marché londonien analysaient encore mardi soir les conséquences pour l’industrie de la réduction de la production de Glencore; ils attendaient d’en savoir plus avant d'en mesurer l'impact sur le cours mondial du nickel.

Cours du nickel au LME de Londres, le 16/03/2021 à 16:20 GMT (03:20 en Nouvelle-Calédonie) : 16.252 dollars/tonne +0,31 %

NICKEL
Région minière de Murrin Murrin en Australie occidentale ©Torsten Blackwood AFP