nouvelle calédonie
info locale

Vers l’autonomie énergétique

énergie
Autonomie énergétique. Solaire
©NCla1ère
Le gouvernement veut poursuivre sa politique en faveur des énergies renouvelables et  accompagner les collectivités et les entreprises vers l'autonomie énergétique. Objectif annoncé : atteindre une production représentant 100% de la consommation d'électricité de la distribution publique d'ici 2030. 
L’horizon du solaire se dégage.  440 panneaux photovoltaïques recouvrent désormais la toiture du centre de formation de l’artisanat à Nouville. Mise en service au mois de janvier, cette installation d’une puissance de 120 kWc permet au CFA d’être en grande partie autonome en énergie mais aussi de revendre sa production énergétique au réseau de distribution. 
«  Il fallait donner l’exemple sur la transition énergétique qui est engagée en Nouvelle-Calédonie » explique Olivier Duguy, Secrétaire général de la chambre de métiers et de l’artisanat. « Et puis aussi parce que comme tous les établissements publics de la Nouvelle-Calédonie,  nous avons connu des périodes budgétaires un peu difficiles et c’était aussi une opportunité pour réduire les charges de fonctionnement et de façon durable. »  L’investissement total est de 25 millions CFP et devrait être amorti en un peu plus de huit ans.
Photovoltaïque
©Sheïma Riahi
 

Une filière d’avenir et porteuse d’emplois

Le photovoltaïque est une filière d’avenir. Pour le gouvernement, engagé dans une politique de transition énergétique, il faut accompagner le développement des énergies renouvelables au sein des collectivités et des entreprises calédoniennes.
« Les objectifs, c’est de passer à 100 % de la distribution publique mais c’est aussi d’avoir dans le secteur minier un développement des énergies renouvelables qui sera important parce qu’on voit qu’aujourd’hui la principale consommation d’énergie en Calédonie, c’est le secteur de la mine et on souhaite qu’il puisse aussi s’inscrire dans ce développement. » explique Christopher Gygès membre du gouvernement en charge de l’énergie qui rappelle que le photovoltaïque est source de nouveaux emplois.  
Le CFA, le centre de formation de l’artisanat, propose déjà six formations relatives aux énergies renouvelables. 
Autonomie énergétique. Solaire
©Sheïma Riahi
 

Une consultation publique 

Une consultation publique sera lancée dés la semaine prochaine sur le site de la DIMENC et ce jusqu’au 4 septembre. Le gouvernement veut ainsi inciter les professionnels à installer des centrales photovoltaïques sur leurs toitures pour gagner en autonomie énergétique. 
Ces installations concernent l’habitat individuel et collectif, les professionnels et les collectivités. Le principe : équiper son toit en panneaux photovoltaïques, auto-consommer sa propre production dans un premier temps tout en réduisant sa facture, puis revendre le surplus sur le réseau, à 21 F/kWh. En 4,5 ans, pas moins de 1423 autorisations ont été délivrées, ce qui représente aujourd’hui 13 MW, soit l’équivalent d’une grosse ferme. 
Autre possibilité : les professionnels peuvent également faire le choix de mettre leur toiture en location, et de revendre l’intégralité de leur production au réseau, pour 17 F/kWh. 
Le reportage de Sheïma Riahi et Nicolas Fasquel
©nouvellecaledonie
Publicité