L'Avenir en confiance prend acte des propos de Calédonie ensemble

gouvernement de nouvelle-calédonie
Et de quatre! Ce mercredi en fin de journée, un autre communiqué émanant d’un mouvement politique s’est positionné quant à l’élection du prochain gouvernement. Il émane de l’Avenir en confiance, qui répond en particulier à celui de l’autre groupe non indépendantiste au Congrès. «L’Avenir en confiance prend acte des déclarations de Calédonie ensemble qui a indiqué ne pas vouloir voter pour Thierry Santa à la présidence du gouvernement alors même que nous avions porté nos voix sur la candidate de Calédonie ensemble à la présidence du Congrès», signale-t-il.  
 

«Nous regrettons cette décision»

«Au vu des enjeux que connaît la Nouvelle-Calédonie, nous regrettons cette décision», poursuit le texte. «Nous renouvelons par conséquent notre appel à l’ensemble des forces politiques calédoniennes pour la constitution dans les meilleurs délais d’un gouvernement consensuel et à un retour de la collégialité au sein de l’exécutif». Avec cette conclusion: «au regard de [la] situation d’urgence économique et sociale, si Calédonie ensemble venait à prendre en otage les institutions, ils porteraient alors une très lourde responsabilité vis-à-vis des Calédoniens qui devront subir leur choix.»

Le communiqué de l’Avenir en confiance :
Les Outre-mer en continu
Accéder au live