publicité

L'avenir incertain de l'Alliance scolaire

L’Asee vient de tenir son assemblée générale à Koné, dans la tribu de Bopope. L’Alliance scolaire de l’église évangélique, qui se débat avec les difficultés financières, devrait savoir à la fin du mois si elle est placée en liquidation judiciaire. 

L'Asee gère une trentaine d'établissements scolaires, de la maternelle au lycée. © NC la 1ère
© NC la 1ère L'Asee gère une trentaine d'établissements scolaires, de la maternelle au lycée.
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le
Le lycée Do Kamo à Nouméa, des collèges à Lifou, Maré, Ouvéa, Kaala-Gomen, Poum ou Canala, des internats, des écoles… L’Alliance scolaire de l’église évangélique gère une trentaine d’établissements. Ce qui représente environ 2300 élèves et 400 professeurs ou agents.
 
L'Asee en assemblée générale à Bopope, les 13 et 14 août 2018. © NC la 1ère / David Sigal
© NC la 1ère / David Sigal L'Asee en assemblée générale à Bopope, les 13 et 14 août 2018.
 

En redressement

Mais de même que la Felp, autre représentante de l’enseignement protestant, l’Asee est plongée dans la tourmente: des centaines de millions de francs de dettes, un redressement judiciaire… Le 27 août, le tribunal doit décider si l’Alliance est placée, ou pas, en liquidation.
Le reportage télé de David Sigal, avec Lawi Hmeleue, nouveau président du conseil d'administration.
ENSEIGNEMENT PROTESTANT ASEE

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play