Avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie : les premiers résultats de la consultation citoyenne dévoilés

avenir
consultation citoyenne koné
©Nathan Poaouteta

Ce mercredi 28 avril, sur le campus de Baco à Koné, avait lieu la première phase de restitution des résultats de la consultation citoyenne sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie. Une consultation lancée au lendemain de la visite de Sébastien Lecornu, en octobre dernier.

En janvier dernier, la parole a été donnée aux Calédoniennes et aux Calédoniens, à travers une étude menée sur le terrain. Ils avaient la possibilité de donner leur avis sur plusieurs problématiques locales. Après trois mois de consultation, il est temps d'en connaître les résultats et de dresser un projet pour la Calédonie de demain. 

Préserver la population

Deux axes majeurs ont ainsi été évoqués ce mercredi matin, en présence des acteurs du monde socio-économique local : le défi climatique et les enjeux économiques. Selon Catherine Ris, professeure d’économie à l'université de la Nouvelle-Calédonie, la priorité est de réduire les inégalités des chances d’accès à l’emploi et aux diplômes. 

La plus grande ressource d’un pays aujourd’hui, c’est sa population, bien formée, en bonne santé et capable de produire et de contribuer à la production de richesse. Si on n'embarque pas une partie de la population, ça pénalise la croissance.

Catherine Ris, professeure d’économie à l’université de la Nouvelle-Calédonie


Après chaque exposé d’un intervenant, un jeu de questions-réponses s’installe avec les étudiants très concernés par ces thématiques. "Pouvoir avoir des réponses, à toutes ces questions, est bénéfique pour nous, parce que c’est nous qui sommes l’avenir du pays" explique Aurore Réveillon, étudiante à l’université de la Nouvelle-Calédonie.

Construire un nouveau modèle social

Le haut-commissaire était également présent ce mercredi à Koné. Il n’a pas manqué de préciser dans son discours face aux jeunes qu’il n’était pas question de clivage du oui ou du non, mais bien d’une consultation de la société civile, avec des sujets qui continueront d’exister, quel que soit l’issue d’un éventuel référendum. Il cite notamment des thématiques comme l’emploi, l’insertion, la formation, le modèle social que l’on souhaite ou encore la répartition des richesses. 

Des sujets qui vont continuer de s’imposer et qui vont demander aux décideurs, qu’ils soient politiques, économiques ou sociaux, d’avoir des échanges et de participer à la construction d’un nouveau modèle qu’on sent devant nous.

Laurent Prévost, haut-commissaire de la Nouvelle-Calédonie


Des axes majeurs restent à traiter et ressortent particulièrement dans les résultats de cette consultation : la simplification de l’administration, la jeunesse mais aussi l’égalité femmes-hommes, des thèmes qui seront traités lors de la prochaine restitution de cette consultation, les 10 et 13 mai prochain, à Nouméa et Lifou. 

Le reportage de Brice Bachon et Nathan Poaouteta.