Badminton. Un tournoi international sur 4 jours à Anewy !

sportncla1ère
Les Cagous sont prêts à relever le défi, mais lucides sur le niveau du tournoi. (De gauche à droite, Carl Nguela, Jérémy Lemaitre, Laurent De Geoffroy).
Les Cagous sont prêts à relever le défi, mais lucides sur le niveau du tournoi. (De gauche à droite, Carl Nguela, Jérémy Lemaitre, Laurent De Geoffroy). ©M.Ch
La salle omnisport de la Vallée du Tir accueille à partir de ce jeudi et jusqu'au 12 février une compétition rassemblant près de 70 joueurs et joueuses d'Océanie. Certains étaient aux Jeux de Rio 2016. Un tournoi à voir, avant le début des Océanias la semaine prochaine, toujours à Nouméa.

NUITS BLANCHES, ET PARFUM DE RIO

Au total, 69 joueurs et joueuses d'Australie, de Nouvelle-Zélande et de Calédonie vont se mesurer les uns aux autres. Et ce, dès ce jeudi midi. Parmi les têtes d'affiches, les Wallabies Sawan Serasinghe et Matthew Chau qui étaient du voyage aux Jeux Olympiques de Rio 2016. 46e paire mondiale, ils avaient perdu en phase de groupe après des défaites contre la Corée du Sud, Taipei, et la Russie. Dans les Océanias, ils sont double champions en titre. Après le Brésil, c'est donc à Nouméa que l'on pourra voir le duo.
La ligue calédonienne s'est demenée depuis plus de quatre mois pour proposer le meilleur accueil possible sur les cinq terrains installés dans la salle Anewy. Laurent De Goeffroy, est trésorier et membre actif de la ligue :

La préparation du Tournoi International et le plateau de concurrents.

 

Un aperçu du niveau de la paire Serasinghe-Chau. C'était lors de l'US Open 2016 :
©Youtube

UN AN DE PREPARATION POUR JEREMY LEMAITRE

Le n°1 du badminton calédonien, Jérémy Lemaitre, a dominé la saison 2016 raflant 9 des 10 compétitions du calendrier. A 22 ans, il n'a pas lésiné sur les entraînements pour obtenir ces résultats, et se mettre dans les meilleures dispositions pour le Tournoi International de ce début d'année 2017. Une préparation minutieuse qu'il poursuivait encore ce mercredi à la Vallée du Tir. "Je viens de jouer contre les n°1, 2, 5, et 6 australiens à l'entraînement. Ce sont des amis. C'était vraiment bien de pouvoir s'entraîner à leur côté car ils ont un niveau supérieur au mien. C'était intense et très difficile"

Jérémy Lemaitre, n°1 calédonien, raconte sa préparation.


LE TOURNOI ... PUIS LES OCEANIAS ... ET LE RESTE !

Parmi les autres calédoniens à surveiller pendant le Tournoi International, Carl N'guela et Thomas Lahaut. Chez les filles, la jeune Dgenyva Matauli, 15 ans, et son aînée Cécilia Moussy, feront de leur mieux face à la concurrence.
Quoiqu'il arrive, ils auront encore une chance de performer lors des Océanias Junior, en équipe et en individuel, et lors des Océanias Séniors individuels, qui se disputeront du 13 au 18 février à Nouméa, juste après le Tournoi International. Des compétitions qui s'inscrivent dans un calendrier très chargé en 2017. 
Laurent De Geoffroy à nouveau :

2017 : une année chargée pour le "bad" calédonien.


DES SMASHS A PLUS DE 400KM/H !

Est-ce que nous en verront ces quatre prochains jours à Nouméa ? On ne le sait pas encore. Ce qui est certain, c'est qu'au badminton, dans les déplacements ou dans les coups, la vitesse est au rendez-vous. C'est ce qui rend la discipline passionnante à observer. Carl N'guela est non seulement joueur, mais également coach de la sélection élite, et arbitre régional en Nouvelle-Calédonie. Avec 12 ans de pratique derrière lui, cet ancien licencié de la Jeunesse Indonésienne et de Païta, désormais de retour à Dumbéa, sait de quoi il parle en matière de badminton. Il nous en rappelle les spécificités :

Le spécificités du badminton avec Carl N'Guela.


©Youtube

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live