nouvelle calédonie
info locale

Baisse annoncée des tarifs bancaires en 2020

banque
Banques. Tarifs bancaires
©NC1ere
Comme chaque année depuis le vote de la loi « égalité  réelle outre-mer », l’Etat a négocié avec les banques de la place et l’OPT pour voir les prix des services se rapprocher de ceux de Métropole. Un accord a été trouvé en cette fin juillet 2019 applicable à compter du 1er avril 2020.
Les discussions portent sur seize tarifs. L’effort demandé aux banques porte cette année plus particulièrement sur les tarifs « abonnement internet » et « mise en place d’une autorisation de prélèvement », deux services beaucoup plus chers en Nouvelle-Calédonie qu’en Métropole. 
 

Internet et autorisation de prélèvement

Ainsi, en 2020, l’abonnement internet pour gérer ses propres comptes baissera en moyenne de 41,5 % par rapport à aujourd’hui. De même, la mise en place d’une autorisation de prélèvement vous sera facturée 42,5 % de moins en moyenne, suivant votre banque.
Tarifs bancaires juillet 2019
©IEOM
 

Gel et gratuité

Les banques et l’Etat ont par ailleurs convenu de maintenir le gel existant pour une nouvelle année sur plusieurs tarifs et ont réaffirmé la gratuité pour onze positions bancaires.
 

Moins chers qu’en Métropole

Lors de ces échanges, les parties se sont félicitées de voir qu’en moyenne, dans leur globalité, les tarifs pratiqués en Outre-Mer et en particulier en Nouvelle-Calédonie étaient désormais inférieurs à la moyenne nationale. 
Il reste malgré tout quelques mauvaises lignes, par exemple les tarifs de frais de tenue de compte ou encore la carte Electron qui malgré tout ont baissé depuis la mise en place de ces accords en 2017.
Rappelons que cet accord contraignant ne porte que sur seize tarifs. L’intérêt serait d’avoir une vision sur la globalité des tarifs des services et du coût de l’argent de nos banques.
Découvrez ci-dessous le rapport de l'observatoire des tarifs bancaires des particuliers en Nouvelle-Calédonie de juillet 2019

Tarifs Bancaires Nouvelle-caledonie Juillet 2019 by Françoise Tromeur on Scribd


Le point avec Angélique Souche, Sheïma Riahi et Michel Marin 
©nouvellecaledonie


"Des baisses timides", selon l'UFC Que Choisir 

Dans un communiqué, l'Union Fédérale des Consommateurs QUE CHOISIR estime qu’il y a toujours de la marge entre les tarifs pratiqués en nouvelle-Calédonie et ceux de métropole "le tarif, pour les banques, reste entre 11 et 18 fois plus cher... Et toujours aucune justification pour un écart aussi élevé, alors que la mise en place d’une autorisation de prélèvement peut être recommandée dans de nombreux cas (paiement du loyer par exemple) voire imposée (paiement d’un forfait Mobilis)...et devrait d’ailleurs être à la charge de celui qui la demande." 

Luce Lorenzin, présidente de l'UFC Que Choisir



 
Ce qui a baissé depuis 2017
  • Abonnement internet, une baisse de 280 Fcfp, avec un tarif qui passe de 356 Fcfp (2016) à environ 76 Fcfp, soit -78 % (dans le même temps, ce tarif n'aura baissé que de 20 Fcfp en métropole). 
  • Mise en place d’une autorisation de prélèvement, une baisse de 784 Fcfp, avec un tarif qui passe de 1 123 Fcfp à environ 339 fcfp, soit – 70 % (alors qu'en métropole il n'aura baissé que de 76 Fcfp), 
  • Tarif tenue de compte, une baisse de 825 Fcfp, soit – 28 % (alors qu'en métropole il a pour l’heure augmenté de 600 Fcfp). Ce tarif est désormais inférieur à la moyenne nationale. 
  • Carte électron, une baisse de 784 Fcfp, soit – 17 % (alors qu’en métropole il a augmenté de 154 Fcfp). Ce tarif est désormais inférieur à la moyenne nationale. 
Publicité