publicité

Une banque de données pour évaluer les stocks de thons dans le Pacifique

Une fois par mois, la CPS réalise une campagne d'échantillonage de thons auprès de la société Albacore à Nouméa. Des échantillonages qui servent à divers projets comme l'alimentation d'une base de données à la CPS utilisée par de nombreux scientifiques. 

© Sheïma Riahi / La 1ère
© Sheïma Riahi / La 1ère
  • Sheïma Riahi (L.A)
  • Publié le , mis à jour le
Des poissons pélagiques comme le thon blanc et le thon jaune font actuellement l’objet d’une campagne d’échantillonnage. Dans le laboratoire de la société Albacore à Nouville, les scientifiques de la CPS commencent ce travail avec un étiquetage des thons. Seuls ceux dont les organes reproducteurs sont conservés sont étudiés. Croissance, reproduction, régime alimentaire sont passés au crible via l'examen des estomacs. "On a une banque de données de specimens à la CPS, conservée dans des congélateurs. C'est un programme qui existe dans tous les pays du Pacifique." précise Caroline Sanchez, coordinatrice de l'échantillonnage biologique. 
© La 1ère
© La 1ère
Ces échantillons stockés à la CPS servent ensuite à de nombreux chercheurs de la région Pacifique pour permettre une meilleure gestion des ressources. Ce programme d’échantillonnage régional a permis notamment l’an dernier de mettre en place de nouvelles réglementations sur la pêche au thon bacchi dans le Pacifique.


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play