publicité

La base aérienne de la Tontouta s’ouvre aux jeunes

La base aérienne 186 « lieutenant Paul Klein » a ouvert ses portes exceptionnellement ce jeudi à l’occasion de la journée des métiers de l’aéronautique. Objectif : faire découvrir ces professions à plus de 1300 étudiants, lycéens et collégiens venus de tout le territoire.

© Alix Madec
© Alix Madec
  • Alix Madec (CM)
  • Publié le
La journée a débuté sur les chapeaux de roues sur le tarmac de la base arienne 186 "Lieutenant Paul Klein". Lycéens et collégiens venus en nombre semblent ébahis devant la prestation d'hélitreuillage des professionnels de l'armée. Une découverte qui pourrait susciter des vocations. C'est le cas pour Axel, élève du collège de Mariotti : « On découvre les métiers dans le milieu militaire. J’en imaginais pas mal, mais c’est vrai que là, il y en a vraiment beaucoup et c’est amusant et çà donne envie. J’aimerais bien être pilote par exemple. »
© Alix Madec
© Alix Madec

Isais, élève du collège Georges Baudoux est admirative : « Pour être militaire, il faut quand même avoir un sacré niveau et il faut être courageux je pense parce que ce n’est pas donné à tout le monde de vouloir partir en mer pendant des jours et des jours pour faire une opération. Je ne suis pas très branchée guerre, mais si c’est des missions humanitaires, çà pourrait vraiment m’intéresser parce que c’est important. »  
© Alix Madec
© Alix Madec
 

Des professions accessibles

Pour les professionnels, c'est aussi l'occasion d'informer mais aussi et surtout de partager avec les plus jeunes. C’est ce qu’assure le lieutenant Thomas Vibert, pilote sur le Gardian, avion de surveillance maritime de la marine nationale.
« C’est de la vulgarisation finalement de nos missions qui peuvent paraître complexes ou inaccessibles et au contraire, de leur montrer que çà existe, qu’il y en a même ici, et que c’est parfaitement accessible. Avec un baccalauréat, vous pouvez rentrer dans la marine nationale et participer, via tout un corps de métiers, à faire voler des avions et à participer aux missions de la marine ». 
Une jolie manière de vulgariser des missions de sécurité nécessaires qui s'est poursuivie toute la journée avec de nombreuses animations spectaculaires.
© Alix Madec
© Alix Madec
© Alix Madec
© Alix Madec

Sur le même thème

  • armée

    Un troisième RSMA s'installe à Bourail

    L’État, la Nouvelle-Calédonie et GIEP (Groupement pour l’Insertion et l’Évolution Professionnelles) ont officialisé la mise en place d’un troisième Régiment du Service Militaire Adapté en Nouvelle-Calédonie. Une convention a été signée entre les différents partenaires à l’EFPA de Bourail.
     

  • armée

    Pas de repos pour les braves

    A Plum, une vingtaine de jeunes stagiaires ont troqué les vacances contre une semaine de préparation militaire découverte au sein de l'armée. L'occasion de s'initier au maniement des armes ou au parcours d'obstacles. Mais surtout de faire naître des vocations.  

  • armée

    Découvrir l'armée autrement

    Depuis une semaine, une trentaine de jeunes volontaires suit une préparation militaire sur la base aérienne de la Tontouta. Âgés de 16 à 18 ans en immersion ces filles et garçons issus de tous les milieux viennent découvrir les nombreux emplois qui existent dans l'armée de l'air.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play