Basket-ball 3x3 : Soana Lucet qualifiée pour les J.O !

sportncla1ère
La joie dans le camp tricolore (Soana Lucet est au centre) après la qualification
La joie dans le camp tricolore (Soana Lucet est au centre) après la qualification ©FFBB3X3 Twitter

A 34 ans, la Calédonienne doit connaître les Jeux Olympiques de Tokyo. Avec l'équipe de France, elle a remporté une demi-finale décisive lors du tournoi de qualification olympique de Graz, en Autriche. Un conte de fée pour la joueuse, intégrée en fin d'année dernière dans l'équipe. 

 

En novembre dernier, elle rentrait dans un groupe élargi de l'équipe de France de basket-ball 3x3. 7 mois plus tard, Soana Lucet décroche un billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo. C'est une histoire de fou, qui va rester dans l'histoire du sport calédonien. A 34 ans, la basketteuse, passée par six championnats différents à travers le monde (Nouvelle-Calédonie, Etats-Unis, Belgique, Allemagne, et France), va connaître dans un mois l'épreuve sportive la plus prestigieuse au monde.

Un parcours de guerrières

 

Les Bleues, avec Soana Lucet, sont d'abord parvenues à sortir deuxième de la poule A. La défaite contre les Etats-Unis digérée (17-21), elles ont su gagner un match déjà décisif face à l'Allemagne (21-12), puis dominer l'Indonésie pour finir derrière les américaines au classement. La phase finale sera épique. En quarts, les joueuses de Richard Billant et Karim Souchu battent de justesse la Hongrie 18-17, puis elles éliminent, d'un cheveu encore, le Japon dans le dernier carré (15-14). La pénétration de Paget a fait la différence en fin de match. Soana Lucet, elle, a marqué trois de ses six tirs à l'intérieur et capté six rebonds. Un abattage primordial sous le cercle, dans une discipline où le chrono tourne vite (12 secondes de possession, 10 minutes de match). Ce succès face aux nippones est décisif : seuls les vainqueurs des deux demi-finales - et du match pour la 3e place - étaient qualifiés pour les J.O. Ce soir, retour en images sur cette trajectoire incroyable dans le journal télévisé (19h30) et le magazine Coup de Sport.