Bastien Rouzoul et Christine Libon s’adjugent la Néobus Race

sportncla1ère
Néobus Race. Bastien Rouzoul
©NCla1ère
C’était l’avant dernière course de l’année. La Néobus Race a réuni 250 coureurs ce dimanche, dont 170 sur le 10 km. Un parcours sur route qui suivait le tracé du Néobus depuis le Dumbéa Mall. Bastien Rouzoul s’impose chez les hommes et Christine Libon chez les dames. 
A sept heures ce dimanche matin, le soleil cognait déjà fort à Dumbéa. Les 170 coureurs alignés sur le 10 km l’ont bien senti. Prévue en mai, la Néobus race a dû être décalée. A cause de la crise sanitaire, les courses se sont enchaînées cette année. Et en cette fin de saison, même Bastien Rouzoul commence à le sentir.
« Ça commence vraiment à tirer par rapport à l’enchaînement des courses. Je pense que la dernière course, ce sera la corrida des plages où j’espère faire un bon résultat, et derrière couper quatre à six semaines pour pouvoir récupérer justement des courses qui ont été condensées d’un coup sur six mois » confie le vainqueur. « C’était affolant, l’enchaînement chaque weekend, on avait une course le samedi, une course le dimanche. Donc pour le corps, des fois, ça fait du bien de couper correctement ». 
Néobus Race
©Stéphanie Chenais
 

Gérer la chaleur

Départ du Dumbéa Mall, en passant par Rivière-Salée et Montravel sur la voie réservée au Néobus. Bastien Rouzoul s’impose en 40 minutes et 20 secondes.
« La course, ce fut un départ assez rapide pour ma part, avec beaucoup de chaleur parce qu’il n’y avait pas de pluie ni de vent comme ce fut le cas sur l’arrivée » explique Bastien Rouzoul. « Du coup, il a fallu gérer avec la chaleur. Au bout de trois kilomètres, j’ai senti que ça commençait déjà à bien taper, et donc après, c’était une question de gestion de course, tout le long, ça s’est très bien passé ».
Néobus race Lanceleur et Deudon
Ludovic Lanceleur et Jérémy Deudon, respectivement troisième et deuxième de la course. ©Stéphanie Chenais
 

Un duel derrière

Bastien Rouzoul était suivi de près par Jérémy Deudon et Ludovic Lanceleur qui arrivent deuxième et troisième.
Ces deux-là se sont bien accrochés, jusqu’aux tout derniers mètres.
« On s’est un peu tirés l’un et l’autre..Même si je suis resté devant, il était quand même derrière et il me mettait la pression » confie Jérémy Deudon. « Ça fait plaisir de courir avec des champions et de passer devant » renchérit-il, heureux de sa performance. 
« On est sur le circuit du Néobus, donc complètement en sécurité, c’est sympa de pouvoir passer dans des endroits où d’habitude on n’a pas le droit de passer. Et le circuit est exigeant parce que c’est quand même valloné depuis Koutio » explique de son côté Ludovic Lanceleur. 
Néobus Race Christine Libon
Christine Libon ©NCla1ère
 

Une course originale

Première féminine, Christine Libon boucle la course en 50 minutes 52.
« Cette course était vraiment une course que je voulais absolument faire parce que je trouvais ça très original. Déjà, il n’y a pas beaucoup de courses sur route, donc celles qui sont organisées, j’essaye de les faire, et surtout là, j’aimais bien l’arrivée à la place des Cocotiers, c’est sympa… » confie-t-elle à l’arrivée. 
Néobus Race. 800 m enfants
Le départ du 800 m des petits ©Stéphanie Chenais

Et sur la place des Cocotiers justement, les tout-petits ont fait comme les grands. Sur 800 mètres. Peut-être nos futurs champions….
Notez que la Corrida des plages, la dernière course de la saison, est prévue sur l’Anse-Vata le 10 décembre. Un rendez-vous sportif qui fêtera ses cinquante ans.
Le reportage de Stéphanie Chenais et Ondine Moyatéa 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live