Un bébé de six mois est mort de la dengue

santé
Dengue
©NC 1ère
Une petite fille âgée de six mois est décédée le 25 mai après avoir contracté la dengue, a-t-on appris ce lundi. Neuvième victime depuis le début de l'épidémie actuelle, elle vivait au Mont-Dore et ne présentait pas d'antécédents médicaux particuliers.
L’épidémie de dengue a causé une nouvelle mort, a-t-on appris ce lundi 29 mai, et ce décès a un écho particulier. Il s’agit en effet d’un bébé, une petite fille âgée de six mois. Et pour la première fois, la victime habitait la commune du Mont-Dore.

Infection notamment respiratoire  

Selon le gouvernement qui a transmis l’information, et qui présente ses condoléances à la famille endeuillée par ce drame, le nourrisson est décédé le jeudi 25 mai. Or, les premiers signes cliniques d’infection, notamment respiratoire, s’étaient déclarés le lundi 22 mai, et le médecin traitant avait été consulté le mardi 23. Par ailleurs, le bébé ne présentait pas d’antécédents médicaux particuliers.

Après un Nouméen de 20 ans le 12 mai

La dengue a tué à neuf reprises depuis le début de l’épidémie, déclarée le 5 janvier. Il y a une quinzaine de jours, le vendredi 12 mai, c’est un Nouméen de 21 ans qui trouvait la mort au Médipôle, le jour-même de son admission en réanimation. La victime, «fragilisée par des pathologies antérieures», était domiciliée au 4e Km. Les premiers signes cliniques s'étaient déclarés chez lui le lundi. 

Dumbéa, Païta et Poya ont été également concernées

Avant le stade de l'épidémie, en septembre 2016, une Dumbéenne de 61 ans a perdu la vie après avoir contracté la dengue. En février 2017, c'est une femme de 25 ans domiciliée à Magenta qui a succombé, avant une autre habitante du même quartier, âgée de 30 ans, à la mi-février. En mars, une Dumbéenne de 40 ans, deux personnes âgées de 82 et 71 ans qui vivaient à Nouméa, puis un habitant de Poya de 39 ans ont perdu également la vie. Avant le décès d'une résidente de Païta âgée de 57 ans, à la mi-avril. 
Rappelons que l'épidémie de dengue qui a touché la Calédonie en 2003 avait fait dix-neuf victimes.